ActualitéBusiness

Seuls 3% des cadres dirigeants français seraient prêts à quitter la France pour un nouvel emploi

Le site de recrutement des cadres Experteer a analysé les objectifs de carrière des experts, managers et dirigeants français inscrits sur sa plateforme autour de la question: les profils de haut niveau français sont-ils prêts à quitter la France pour un nouvel emploi cadre ?

Le résultat est sans appel. Sur l’ensemble des objectifs de carrière exprimés par les cadres dirigeants français, seuls 3% concernent un poste à l’étranger. Parmi les petits 3% exprimant le désir de partir à l’étranger dans le cadre d’un nouvel emploi, près de 30% souhaitent travailler en Suisse, 18% en Belgique et 9% au Canada. Selon Experteer, cela s’explique par le fait que les français cherchent à rester proches de leur culture et de leur langue maternelle.

 

Seuls 8% des personnes visant un emploi cadre à l’étranger indiquent désirer travailler aux États-Unis, 6% au Royaume-Uni et 5% en Allemagne, le premier acteur économique européen, alors que 6% des dirigeants déclarent parler l’allemand.


Vous recherchez un(e) Responsable e-business, Chef de projet, Directeur de clientèle, Webdesigner, Traffic manager… ? Spécialiste des profils digitaux, le jobboard de FrenchWeb.fr est la plateforme idéale pour recruter les meilleurs talents du web. Consultez les dernières offres d’emploi et découvrez nos offres commerciales !

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Je remarque juste que les pays les plus prisés sont les pays francophone…

    Doit-on en déduire que les dirigeants français n’ont pas envie de travailler une langue étrangère ?

  2. Il manque quand même le plus important: combien de personnes ont répondu à ce sondage ?

    Si 1000 personnes ont répondu, savoir que 3% ont un désir de partir à l’étranger dans le cadre d’un nouvel emploi, faire des statistiques ensuite sur ces 3%, ça ne représente plus grand chose.

Bouton retour en haut de la page
Seuls 3% des cadres dirigeants français seraient prêts à quitter la France pour un nouvel emploi
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial
Salesforce pourrait bientôt racheter la messagerie d’entreprise Slack
Powerup
CleanTech: PowerUp lève 5 millions d’euros auprès d’EDF et Supernova Invest
Nodalview lève 4,1 millions d’euros pour profiter de la digitalisation forcée du secteur immobilier
Cumul.io lève 3,5 millions d’euros auprès d’Axeleo Capital, LRM et SmartFin