A la uneActualitéArts et CultureLes levées de fonds

Face à Apple Music, Spotify contre-attaque et lève 115 millions de dollars

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La guerre est déclarée sur le terrain de l’écoute musicale en streaming. Deux jours après qu’Apple a présenté son offre, faisant son entrée sur ce marché plus de dix ans après le lancement d’iTunes, Spotify vient de recevoir un nouvel investissement majeur. L’entreprise suédoise vient de lever 115 millions de dollars (101,7 millions d’euros) auprès de l’opérateur télécom nordique TeliaSonera AB. A l’issue de l’opération, ce dernier détient désormais 1,4% de la start-up.

Spotify valorisé 8,5 milliards de dollars

Le Wall Street Journal précise toutefois que ce nouvel investissement s’inscrit dans le cadre d’un tour de table bien plus important, de 526 millions de dollars (465,1 millions d’euros), qui valoriserait l’entreprise à plus de 8,5 milliards de dollars. Plusieurs fonds européens et américains ont participé, mais aussi la banque d’affaires Goldman Sachs, via l’un de ses véhicules, ainsi que le fonds souverain d’Abu Dhabi. Au final, Spotify a levé plus de 1 milliard de dollars depuis sa création en 2006.

Avant l’arrivée d’Apple, quelques acteurs se partageaient l’essentiel du marché: Spotify, qui a annoncé aujourd’hui avoir franchi les 20 millions d’abonnés payants, Deezer qui en compte 6 millions, mais aussi Pandora, Google Play Music ou encore, depuis mars, Tidal, lancé par Jay-Z avec d’autres artistes actionnaires comme Madonna.

Ces derniers mois, Spotify a multiplié les services pour retenir le plus longtemps les utilisateurs sur son application. A l’issue de ce nouvel investissement, l’entreprise devrait poursuivre le développement de nouvelles solutions. «Les deux sociétés (Spotify et TeliaSonera) engagent aussi des ressources, du personnel et d’autres actifs pour renforcer l’innovation commune dans des champs tels que la distribution des médias, la connaissance des consommateurs, l’analyse des données et la publicité», déclare TeliaSonera dans son communiqué. Et ne pas céder face à Apple.

Les choix de Deezer

Reste que la firme de Cupertino peut changer la donne, notamment parce que, avec iTunes, elle dispose d’une base de 800 millions de comptes déjà inscrits depuis 2014. Et pour la plupart, les informations de paiement ont déjà été renseignées, facilitant ainsi l’acquisition de clients pour ce nouveau service. Autre élément, Apple dispose d’une trésorerie sans égale, estimée à 178 milliards de dollars par Moody’s.

Quant au Français Deezer, il souhaite jouer la carte de la différenciation. «Jusqu’à présent, le marché [était unifié] (…) sur la base d’un seul prix unique, à 9,99 euros. (…) Nous sommes prêts, dans les années qui viennent, à bousculer le modèle établi», déclarait il y a quelques jours Simon Baldeyrou, le directeur général France de Deezer à Frenchweb.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Face à Apple Music, Spotify contre-attaque et lève 115 millions de dollars
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Série B] Strapi lève 31 millions de dollars auprès de CRV

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media