ActualitéMarketing & Communication

Facebook, aussi, connaît sa crise d’adolescence

Face à la montée en puissance d’Instagram, Tumblr ou encore Snapchat, Facebook serait de plus en plus délaissé par les adolescents américains notent plusieurs médias outre-atlantique.

mark-zuckerberg
Citant les réactions de Blake Ross, chef de produit démissionnaire de Facebook ou de Josh Miller, co-fondateur de Branch, qui évoquaient le désintérêt des ados de leurs entourages pour le réseau social, Business Insider ou The Verge dressent un constat simple: après moins de dix ans d’existence, Facebook n’a plus la cote.

Le géant américain le reconnaît lui-même dans son rapport annuel « 10-K » en parlant du fait que « certains utilisateurs, en particulier chez les plus jeunes, délaissent Facebook pour s’engager auprès de services similaires » à l’instar d’Instagram.

Ce désintérêt s’expliquerait par le manque de nouveautés d’un réseau social victime de son succès, où les jeunes retrouvent maintenant leurs parents et n’ont plus l’impression de pouvoir s’exprimer librement.

Pour Techcrunch, Tumblr serait ainsi en passe de devenir un « Facebook 2.0″ confirmant les chiffres avancés mi-janvier par la start-up Survata selon lesquels 61% des 13-18 ans déclarent se connecter à Tumblr régulièrement, contre 55% pour Facebook.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Facebook, aussi, connaît sa crise d’adolescence
Spécial Retail : l’innovation au coeur de l’histoire des retailers
Confinement: l’industrie américaine du jeu vidéo bat des records
Coronavirus: la méthode de traçage pour suivre les malades divise les États américains
Spécial Retail : l’urgence est au destockage
Pourquoi l’application ultra confidentielle Clubhouse passionne tant la Silicon Valley
Coronavirus: faut-il encore repousser les enchères pour la 5G?
Copy link