AcquisitionActualitéMarketing & CommunicationTech

Facebook confirme ses ambitions dans la vidéo en ligne et rachète QuickFire

En un an, le nombre de vidéos postées par les utilisateurs de Facebook a augmenté de 75% dans le monde, et de 94% aux Etats-Unis, assure la firme de Mark Zuckerberg. Et plus de 50% des personnes qui se connectent chaque jour au réseau social aux Etats-Unis regardent au moins une vidéo. Conséquence directe: la bande passante requise ne cesse d’augmenter.

Pour faire face à cette demande, et limiter le « buffering » (le temps de chargement des vidéos), Facebook vient de racheter QuickFire Networks, une start-up spécialisée dans la compression des vidéos en ligne. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Concrètement, la technologique « propriétaire » développée par l’entreprise réduit la bande passante requise, à qualité de vidéo égale, lors d’un visionnement.

Une demande de streaming en forte croissance

Une solution qui peut s’avérer plus qu’utile à l’heure où la vidéo en ligne s’envole. « Facebook a plus d’un milliard de vidéos vues en moyenne chaque jour et nous sommes ravis d’aider livrer des expériences de haute qualité à tous ceux qui consomment de la vidéo sur Facebook » explique QuickFire sur son site Internet. A l’issue de ce rachat, la plupart des collaborateurs de la société devraient rejoindre les équipes de Facebook.

D’autres acteurs, comme StreamRoot, fondée par trois Français à Boston et à Paris, proposent également des solutions pour diminuer la bande passante requise par les vidéos en ligne. Le marché du streaming en ligne fait en effet face à une demande qui ne cesse d’augmenter. Rien qu’aux Etats-Unis, selon le dernier « Total Audience Report » de Nielsen, le visionnement de vidéos en ligne a augmenté de 53% chez les 18-49 ans du troisième trimestre 2013 au troisième trimestre 2014, et de 55% chez les plus de 55%.

Bouton retour en haut de la page
Facebook confirme ses ambitions dans la vidéo en ligne et rachète QuickFire
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques