ActualitéCom

[Facebook] La charte de modération pour la première fois publiée

Les règles de modération de Facebook viennent pour la première fois d’être publiées. En effet, selon un article du Monde qui révèle l’information, le site Gawker a récemment mis en ligne les principaux axes que doivent suivre les modérateurs de la plateforme aux 800M d’utilisateurs.

Outre la limite entre ce qui est légal et ce qui ne l’est pas, le document de treize pages dresse un état des lieux des règles établies en matière de contenus pornographiques, violents ou à connotation raciste. Cette charte offrirait ainsi un aperçu « de la philosophie de Facebook mais également des contradictions qui en découlent ».

En effet, les règles établies se révèlent relativement complexes. Ainsi, en matière de sexualité, la plateforme proscrit toute description, photographique ou écrite, d’actes sexuels, et la nudité n’est autorisée que dans certains cas. De nombreuses exceptions concernant les femmes et les enfants doivent également être respectées. En matière de drogue, tous les contenus liés à ces substances sont interdits sauf ceux relatifs à la marijuana. Pour ce qui est de la violence, tous les contenus faisant allusion à la torture et aux mutilations doivent être modérés, tandis que les images de sang et de membres écrasés ne le sont pas.
Le document précise également que les signalements de harcèlement ne relèvent pas de la modération mais d’une procédure bien précise. Enfin, tout au long de cette charte, aucune règle ne ferait spécifiquement allusion à un pays en particulier, sauf pour le cas de la Turquie où plusieurs dispositions ont été mises en place.

La publication de ce document nous apprend enfin que Facebook externalise une partie de son service de modération.

Tags
Adobe

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[Facebook] La charte de modération pour la première fois publiée”

  1. Il y a un an, on mettait Facebook sur un piédestal dans sa lutte contre la censure et sur sa part de responsabilité dans les révolutions arabes.
    Apparemment, cette époque est révolue et Facebook se lance dans la « censure politique

    Extrait de l’article du Monde: « toutes les attaques contre [Mustapha Kemal] Atatürk », « les cartes du Kurdistan » ou les photographies de « drapeaux turcs en feu » doivent être signalées à un responsable ; « les images de drapeaux d’autres pays en feu peuvent être validées », précise le document…

    Et pour les parties du Kurdistan qui sont en Syrie et en Irak ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This