ActualitéBusinessEuropeFinTech

FinTech: comment le Britannique GoCardless veut devenir la référence des paiements récurrents

[DECODE BUSINESS] Interview de Hiroki Takeuchi, co-fondateur de GoCardless

Alors que la FinTech anglaise GoCardless fête bientôt ses 10 ans, FrenchWeb a rencontré Hiroki Takeuchi, l’un de ses co-fondateurs. Comment expliquer le succès de cette startup qui traite environ 10 milliards de dollars de transactions pour 50 000 entreprises? GoCardless a eu le nez creux: proposer aux entreprises une solution pour simplifier le traitement des paiements récurrents par prélèvement automatique.

Une plateforme qui vient à point nommé face à l’essor des offres SaaS, sans oublier les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d’énergie, mais aussi les services par abonnement de streaming vidéo ou encore musicaux. Parmi ses clients GoCardless cite des entreprises comme TripAdvisor, Sage, Doctolib ou encore La Fourchette.

Nous vous invitons à vous abonner gratuitement à l’émission Silicon Carne sur Apple Podcast, Spotify, Deezer, Google Podcast, ou tout autre service de podcast qui nous distribue.

Listen to « FinTech: comment le Britannique GoCardless veut devenir la référence des paiements récurrents » on Spreaker.

Mais le Britannique ne veut pas s’arrêter là. Son ambition? «D’un système de paiement opérer une transition pour devenir un réseau de paiement», explique Hiroki Takeuchi. C’est dans ce but que l’entreprise s’est par exemple récemment alliée à un autre Britannique, Transferwise, spécialisé dans le transfert d’argent à l’international. Grâce à l’intégration de l’API de Transferwise, les utilisateurs de GoCardless ne sont plus contraints d’ouvrir un compte dans chaque pays où ils doivent encaisser des paiements, éliminant de facto les frais engendrés par les commissions bancaires appliquées lors des transactions en devises étrangères. Les revenus internationaux sont alors centralisés au sein d’un seul et unique compte bancaire, et ce quelle que soit la devise de paiement.

Découvrez les autres émissions de Decode Media

  • Decode Business : suivez les acteurs qui font l’actualité de la Tech
  • Decode Exit : comment se déroule une cession d’entreprise ? Découvrez les dessous des ventes de startups
  • Decode VC : découvrez les meilleurs investisseurs, leur vision, leurs pratiques
  • Decode CTO : découvrez les CTO des plus belles startups et entreprises de la French Tech
  • Decode RH : découvrez les DRH les plus inspirants et leurs meilleures pratiques
  • Decode de la semaine : Richard Menneveux et ses invités décryptent l’actualité de la Tech dans le monde
  • Wild Card : notre sniper Joseph Postec partage son regard sur l’actu de la Tech sur un ton décalé
  • Silicon Carne : l’actualité de la Valley vue par Carlos Diaz et ses invités
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

  1. Les paiements récurrents c’est la nouvelle tendance. Mais je ne vois pas ce que GoCardless propose de plus par rapport à Stripe par exemple, ou d’autres plateformes de paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FinTech: comment le Britannique GoCardless veut devenir la référence des paiements récurrents
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link