ActualitéCrowdfundingFinTech

Fortuneo se met à la table du crowdfunding avec la start-up SmartAngels

Nouveau rapprochement entre une banque et un site de crowdfunding. Fortuneo et SmartAngels ont signé un partenariat permettant aux clients de la banque en ligne d'accéder aux offres proposées par le site de financement participatif d'investissement en capital dans les start-up et les PME. «En gage de soutien, Fortuneo inscrit gratuitement les titres de ses clients sur leur PEA, PEA-PME ou compte-titres ordinaire. Les clients constituent ainsi leur portefeuille de start-ups en toute simplicité, tout en réalisant une économie de 300 euros», explique-t-on.

Pour SmartAngels, qui s'est lancé en 2012 et qui compte une quarantaine de projets en recherche de fonds, ce nouveau partenariat est l'opportunité d'accélérer sa plateforme en recrutant de nouveaux utilisateurs. Pour rappel, Fortuneo, qui est une filiale de filiale du Crédit Mutuel Arkéa, revendique 365 000 clients en France et 11,5 milliards d'euros d'encours.

Plusieurs accords dans le secteur

«Nous constatons une volonté de plus en plus forte de nos clients d'investir de manière simple et en direct dans l'économie réelle, et en fonction de critères proches de leurs affinités», déclare Grégory Guermonprez, le directeur de Fortuneo France. «Le secteur du crowdfunding est en évolution très rapide : les plateformes deviennent des places de marchés et permettent d'accéder à l'investissement dans les entreprises non cotées aussi simplement qu'en bourse», ajoute Benoît Bazzocchi, le président de SmartAngels. Il y quelques mois, Allianz France avait annoncé la création d'un fonds, géré par Idinvest Partners, de 5 à 10 millions d’euros pour soutenir les projets sur SmartAngels.

D'autres accords de ce type ont été noués ces dernières années. Le site WiSeed, qui permet d'investir en capital dans des entreprises, s'était rapproché du Crédit Coopératif pour proposer ses produits auprès des clients de la banque.Enfin, Unilend, une plateforme de prêt, avait signé un accord avec Groupama Banque qui s'était engagée à contribuer directement au financement des projets à hauteur de 100 millions d'euros sur quatre ans. 

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This