ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartup

Fractyl Labs, 44 millions de dollars pour lutter contre le diabète

Le montant

La start-up américaine Fractyl Labs, spécialisée dans les thérapies moins invasives pour améliorer le quotidien des patients, a bouclé un tour de table de 44 millions de dollars. GV (ex-Google Ventures), True Ventures, iDo Fund, Emergent Medical Partners, Mithril Capital Management, Deerfield, Domain Associates, General Catalyst et Bessemer Venture Partners ont participé à l’opération. Celle-ci porte à 135 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2011 par Harith Rajagopalan et Jay Caplan, Fractyl Labs a travaillé sur un protocole pour retarder le besoin d’injections d’insuline chez les patients atteints de diabète de type 2, qui se caractérise par une hyperglycémie chronique. Baptisé «Revita Duodenal Mucosal Resurfacing», ce dispositif consiste à rajeunir le duodénum, le premier segment de l’intestin grêle, pour limiter les troubles liés au diabète. De cette manière, le patient n’aura pas à modifier de façon significative son quotidien pour améliorer la résistance à l’insuline s’il doit suivre ce traitement.

L’an passé, le dispositif Revita DMR a reçu le marquage CE, qui lui confère le droit de libre circulation dans l’Union européenne. Cela a permis à Fractyl Labs d’engager des patients en Europe dans le cadre d’une étude clinique appelée «Revita-2» actuellement encours. La société indique qu’elle devrait recevoir les données récoltées lors de cet essai clinique début 2019.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce financement, Fractyl Labs prévoit de poursuivre le développement de sa technologie Revita DMR. L’entreprise basée à Lexington, dans le Massachusetts (États-Unis), envisage également d’obtenir l’approbation de la FDA (Food and Drug Administration) outre-Atlantique pour tester son protocole sur le territoire américain.

Fractyl Labs : les données clés

Fondateurs : Harith Rajagopalan et Jay Caplan
Création : 2011
Siège social : Lexington (États-Unis)
Activité : thérapies moins invasives pour améliorer le quotidien des patients
Financement : 44 millions de dollars en novembre 2017

Bouton retour en haut de la page
Fractyl Labs, 44 millions de dollars pour lutter contre le diabète
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs