ActualitéStartup

French Tech : 9 métropoles obtiennent le label

Axelle Lemaire, la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, vient d’annoncer les villes ayant obtenu le label French Tech : Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Rennes et Toulouse. Une quinzaine de candidatures avaient été déposées. Le label, lancé sous Fleur Pellerin, est censé donner de la visibilité à l’international aux écosystème les plus compétitifs.

Le projet est doté d’un budget de 215 millions d’euros, dont 15 millions sont dédiés à la promotion à l’international. « Nous allons par exemple accompagner des entreprises qui ont envie d’aller au CES de Las Vegas. Notre rôle sera notamment de mutualiser les relations presse pour la marque FrenchTech » explique David Monteau, le directeur de la mission FrenchTech à Bercy. A l’international, le ministère compte communiquer sur la marque Frenchtech, sans distinction de ville.

Chaque ville devra maintenant s’organiser pour tirer profit de cette labellisation. L’objectif à présent est de « générer 10 000 emplois, accroître de 50% le nombre d’ETI, de 70% celui des TPE et des PME, susciter le développement d’entreprises championnes de dimension mondiale » fait par exemple savoir la Ville de Bordeaux.

La mise en place des premiers accélérateurs French Tech à travers la France est prévue pour le début de l’année prochaine. « A la louche, nous visons 5 à 10 projets par an » nous précisait fin juillet David Monteau, le directeur de l’initiative French Tech à Bercy. L’étape d’après sera d’internationaliser l’éco-système.

infog-frenchtech-02

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
French Tech : 9 métropoles obtiennent le label
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse