Actualité

[Bon App’] KickOn, le Tinder des évènements festifs

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

Origine : Australie

Editeur : KickOn

Date de mise à jour : 22 octobre 2014

Disponibilité: iOS

KickOn - application

Inviter des inconnus à une fête privée, c’est le principe de l’application australienne KickOn. Ce réseau social s’inspire directement du célèbre Tinder, en géolocalisant les évènements pour permettre les rencontres festives. L’application est disponible gratuitement sous iOS, en anglais uniquement.

Interview de Charles Stewart, co-fondateur de la société KickOn qui édite l’application :

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Charles Stewart, fondateur de KickOn
Charles Stewart, co-fondateur de KickOn

KickOn est une application de type réseau social, qui met en relation les personnes qui organisent une fête privée et celles qui veulent y assister. Elle a d’abord été conçue pour les étudiants. KickOn est gratuite au téléchargement. L’utilisateur créé son profil pour organiser ou assister à des évènements. Avec la géolocalisation, KickOn permet de trouver les fêtes les plus proches et de demander à participer. L’organisateur peut envoyer des invitations par sms ou par mail, et contrôler qui sont les invités surprise – qu’il ne connait pas – en poussant vers la droite de l’écran les profils validés. Ces personnes recevront un QR code de confirmation qui fait office de ticket d’entrée à la soirée.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

L’idée nous est venue lorsque nous avons cherché à contourner le problèmes des fêtes trop chères et trop encadrées la nuit à Sydney. En février 2014, nous avons commencé à nous intéresser à ce que les gens recherchaient. Nous avons compris que les utilisateurs voulaient découvrir des évènements privés exclusifs et préféraient les fêtes organisées à la maison.

Quels sont vos principaux concurrents ? Et comment votre application se démarque-t-elle ?

L’une des clefs de la survie de KickOn est de réussir à se faire une place face aux évènements Facebook. Nous nous différencions avec l’envoi de nos QR codes spécifiques à un évènement, que nous appelons Kickets. Ils permettent à l’hôte de garder le contrôle sur les invités qui participent à l’évènement. KickOn est aussi en train d’élaborer un système de réputation, où les organisateurs d’un évènement peuvent vérifier qui sont leurs invités.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Pour l’instant, nous nous concentrons sur le développement de notre base d’utilisateurs. Aujourd’hui, KickOn compte 25 000 utilisateurs dans le monde, majoritairement anglophones. Nous souhaitons grandir encore en proposant l’interface de notre application dans d’autres langues d’ici la fin de l’année. La monétisation fait partie de nos préoccupations, mais ce n’est pas encore une priorité.

Avez-vous créé une start-up pour développer l’application ?

Nous avons créé la société KickOn à Sydney en Australie, fin février 2014. Nous avons très vite créé un bureau américain. Nous sommes trois co-fondateurs : moi-même qui suis CEO, Chanel Silao notre CPO et Dimitar Popov qui est CTO. Avec notre équipe de développeurs, nous sommes une équipe d’une dizaine de personnes. Nous ne développons pas d’autre service pour le moment. Nous avons réalisé un premier tour de tour de table de 400 000 dollars en juillet 2014 auprès de business angels. C’est une première étape, car nous souhaitons lever un total de 4 millions de dollars d’ici le premier semestre 2015 auprès d’investisseurs américains.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Bon App’] KickOn, le Tinder des évènements festifs
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?