ActualitéEdTechLyon

[Frenchweb Tour Lyon] Laurence Bricteux : «Il faut sensibiliser les plus jeunes au code»

Les Ateliers-goûters du code sont des sessions organisées tous les samedis après-midi pour apprendre aux enfants à coder. L’initiative s’inspire de ce que se fait déjà aux Etats-Unis ou en Angleterre. « On ne leur apprend pas le code en tant que tel, mais à comprendre une logique de programmation » explique à Frenchweb Laurence Bricteux, la fondatrice.

Sixième épisode du Frenchweb Tour Lyon 2014, notre reportage consacré à Lyon et son écosystème numérique.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Ce sont de bonnes initiatives, qui peuvent participer à une éducation citoyenne où l’on est acteur plus que consommateur, et c’est d’autant plus important que l’informatique devient un média de consommation de masse.

    Par contre, ça serait sans doute un peu plus pédagogique si on utilisait le terme « programming » ou « programmation » en français, au lieu du très mystique « code », qui est une très mauvaise appellation: programmer, ça n’est pas du « faire du code », mais de plutôt « utiliser un certain langage (de programmation) » (même si c’est moins sexy pour les médias, on n’est pas dans la matrix), et ça permettrait d’expliquer qu’il y a de très multiples moyens de programmer, ça peut aller de macros excel à des langages de tout type, et notamment scratch.
    C’est dommage d’utiliser un mot-bouillie comme « code », alors qu’il suffirait d’utiliser un terme plus adéquat (« programmation »).

[Frenchweb Tour Lyon] Laurence Bricteux : «Il faut sensibiliser les plus jeunes au code»
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link