ActualitéBusinessJeux Video

Gaming: pourquoi Facebook veut chasser sur les terres de Twitch et YouTube

Facebook lance ce lundi 20 avril une application mobile permettant notamment de jouer en ligne et de streamer via la fonction « Go Live ». Initialement prévu pour juin 2020, le lancement de l’application a été avancé pour pouvoir profiter des effets du confinement suite à la crise sanitaire liée au coronavirus. Les plateformes de streaming voient en effet leurs audiences exploser, à l’instar de Twitch qui revendique pour ce mois d’avril une moyenne de 2,5 millions de spectateurs en simultané, contre 1,4 million au mois de mars. 

Les chiffres des audiences de Twitch. Crédit: twitchtracker.com/statistics.

Facebook espère ainsi un fort démarrage pour sa plateforme gratuite, qui pour le moment ne contient pas de publicité. Le géant des réseaux sociaux, dont le modèle économique repose sur la publicité, compte sur sa base d’utilisateurs qui représentent 2,5 milliards d’utilisateurs mensuels pour faire des donations auprès des créateurs de contenus. En effet, les utilisateurs pourront les soutenir via la fonction « Level Up » avec des Stars (Etoiles en France), une monnaie virtuelle semblable aux Bits sur Twitch. Les commissions de Facebook s’élèvent de 5 à 30%. 

Crédit: FacebookGaming.

Uniquement disponible sur le Playstore d’Android pour le moment, l’application est en cours de développement sur iOS. 

Les Gafa se bousculent pour une place dans le gaming 

Facebook n’est pas le premier des Gafa à se lancer dans l’industrie florissante du gaming. Selon un rapport publié par le cabinet spécialisé Newzoo, le marché mondial des jeux vidéo et électroniques devait générer pas moins de 135,8 milliards d’euros 2019. La plateforme Twitch, rachetée par Amazon pour près d’un milliard de dollars en 2014, est sans doute la plus appréciée des streamer, bien qu’elle ne remplisse pas encore les objectifs espérés par Amazon en terme de revenus publicitaires.

En effet, Twitch revendiquait 300 millions de dollars de recettes publicitaires pour l’année 2019, tandis que l’objectif interne pour l’année se situe davantage entre 500 et 600 millions de dollars, selon The Information. À titre de comparaison, YouTube, la plateforme de Google, a réalisé 15,15 milliards de dollars de recettes publicitaires en 2019. Des chiffres qui ont du encouragé Facebook à se lancer à son tour dans le secteur. 

Cependant, la nouvelle application du géant des réseaux sociaux ne concerne que les jeux sur mobiles et pourrait avoir des difficultés à attirer autant d’adeptes des jeux vidéo. Les jeux qui ont été les plus visionnés en streaming sur Twitch en 2019 ont été League of Legends, qui ne connait pas encore de version mobile, suivi par Fortnite. Sur YouTube, Minecraft a dominé le classement en 2019, également suivi par Fortnite.

Sur le marché des jeux sur mobiles, Apple est déjà présent avec Apple Arcade, sa plateforme d’abonnement permettant d’avoir accès à un catalogue de jeux exclusifs, également disponible sur tous les appareils du géant américain. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Gaming: pourquoi Facebook veut chasser sur les terres de Twitch et YouTube
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link