ActualitéRetail & eCommerceServicesTech

Google ouvre la plate-forme de Nest aux développeurs

Alors qu’il vient de s’offrir Dropcam pour 555 millions de dollars – spécialisé dans les caméras de sécurité – Nest Labs, racheté par Google pour 3,2 milliards de dollars en janvier dernier, ouvre sa plate-forme aux développeurs. Objectif : imposer son système d’exploitation pour la maison connectée en permettant aux utilisateurs de connecter l’ensemble de leurs objets à partir de celui-ci. D’un thermostat, Google transforme Nest en un véritable Hub pour la maison connectée.

Il sera ainsi possible d’obtenir une alerte lorsqu’une machine à laver Whirlpool aura fini son programme. D’autres marques et entreprises, comme Mercedes, devraient également participer au programme.

Cette annonce survient après la Keynote d’Apple au début du mois. La firme à la pomme avait alors annoncé l’arrivée de HomeKit, une plate-forme pour le contrôle de la maison (contrôle de la lumière, la température ou l’ensemble des systèmes de sécurité de la maison…) depuis l’iPhone ou l’iPad.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Google ouvre la plate-forme de Nest aux développeurs
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs