Actualité

[Hadopi] Les premiers dossiers viennent d’être transmis aux parquets

La Hadopi enclenche la seconde vitesse et passe à la phase judiciaire. En effet, selon les informations du site LePoint.fr, les premiers dossiers des internautes ayant reçu plusieurs avertissements de l’Hadopi auraient été transmis aux différents procureurs de la République.

S’appuyant sur des sources judiciaires, le site explique que, pour l’heure, « le nombre des saisines n’est pas quantifiable », avant de préciser que les transmissions se feront « désormais à jet continu, chaque semaine.

LePoint rappelle qu’entre janvier 2010 et juin 2011, 20 598 internautes auraient reçu deux avertissements pour récidive par lettre recommandée de la Hadopi. Une dizaine seulement aurait été convoquée devant la Commission de protection des droits.

Une fois les dossiers transmis, c’est au procureur d’apprécier si l’affaire doit être relayée au juge pour « manquement à l’obligation de surveillance de l’accès à Internet ».

Les internautes concernés risquent un mois de suspension à leur connexion internet et une amende pouvant aller jusqu’à 1500 €.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Hadopi!!! C’est vraiment affreux
    depuis les derniers annonces de hadopi, j’ai pris une décision de ne plus surfer sur le Net sans sécurisé mes transferts par un Tunnel VPN. Je veux plus que quelqu’un puisse savoir ce que je suis entrain de faire sur mon propre PC. voila sur http://intervpn.com vous pouvez trouver une grande liste des meilleurs fournisseurs VPN et disez stop à hadopi d’espionné à vos machines.!!

[Hadopi] Les premiers dossiers viennent d’être transmis aux parquets
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link