ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

HR Tech: HeyTeam boucle une levée de 1,4 million d’euros pour simplifier l’onboarding

HeyTeam, spécialisé dans l’onboarding, lève 1,4 million d’euros auprès notamment de Daniel Hechter, Charles Lahmy et de la holding Angyal d’Olivier Douce. Il s’agit pour la startup de sa seconde levée de fonds. 

Lancé en 2017 par le fondateur de « Le Kiosk » Nathaniel Philippe, HeyTeam édite une plateforme dédiée à l’onboarding, ou l’intégration de nouveaux collaborateurs au sein des entreprises. Cette plateforme, au sein de laquelle coexistent plusieurs modules, permet aux entreprises de maîtriser et faciliter l’intégration ou le changement de poste des collaborateurs, et éventuellement leur départ (offboarding). 

Les fonctionnalités d’HeyTeam varient selon le secteur de l’entreprise. Par exemple, l’entreprise de location de matériel Kiloutou propose aux nouveaux collaborateurs une vidéo de bienvenue de la part du CEO ainsi qu’un accès à des vidéos et diaporamas pour découvrir l’entreprise, avant de leur demander leurs feedback. 

Chez l’entreprise de services du numérique DevoTeam, HeyTeam met en place un « pré-boarding », «c’est à dire que le collaborateur, pendant son préavis, va recevoir des messages d’un second manager, une invitation à un déjeuner, un séminaire d’intégration. L’idée est de tenir en haleine le collaborateur et lui proposer du contenu afin de l’engager pendant cette période. Le collaborateur prend connaissance de sa future équipe et peut se voir assigner un parrain qui va l’aider à s’intégrer dans l’entreprise», explique Nathaniel Philippe.

Un enjeu de taille pour le entreprises

Les entreprises sont de plus en plus séduites par des solutions similaires, à l’instar de Talmundo, startup néerlandaise qui permet aux entreprises d’informer et de former plus rapidement les nouveaux collaborateurs. En effet, intégrer les nouveaux arrivants est devenu un enjeu pour les entreprises. Selon l’Association pour l’emploi des cadres, 4% des collaborateurs quittent leur poste après une première journée qu’ils considèrent comme désastreuse et 36,1% des CDI sont rompus au cours de la première année.

HeyTeam revendique à ce jour une cinquantaine de clients dont la Caisse des Dépôts, DevoTeam, Pellenc, JungheinRich, Comet, ou encore Lunchr. Dans le cadre de cette levée de fonds, la startup parisienne ambitionne de développer de nouveaux modules et de renforcer sa présence en France, notamment en renforçant ses équipes commerciales.

HeyTeam : les données clés 

Fondateur : Nathaniel Philippe
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : RH
Activité : plateforme dédiée à l’onboarding 
Concurrent: Talmundo


Financement : 1,4 million d’euros en janvier 2020 auprès notammen de Daniel Hechter, Charles Lahmy et de la holding Angyal d’Olivier Douce.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
HR Tech: HeyTeam boucle une levée de 1,4 million d’euros pour simplifier l’onboarding
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link