ActualitéBusinessTelecom

Huawei mise 8 millions d’euros sur le moteur de recherche français Qwant

AFP

Le géant chinois des télécoms Huawei va financer Qwant en souscrivant pour 8 millions d’euros d’obligations convertibles émises par le moteur de recherche français, a-t-on appris auprès de Qwant , qui confirmait des informations publiées par Politico pendant le week-end. « Il s’agit de la poursuite de notre partenariat existant », a indiqué un représentant de Qwant , précisant que cette émission d’obligations convertibles avait été approuvée lors d’une assemblée générale du groupe français, le 18 mai dernier. « Concrètement, avec son investissement obligataire, Huawei aide Qwant à se développer et à se déployer à l’échelle européenne pour l’ensemble des nouveaux smartphones de la marque qui seront mis sur le marché en France, en Allemagne et en Italie », a-t-il ajouté.

Séduire l’opinion et les autorités françaises

Huawei et Qwant ont chacun des raisons différentes de sceller un accord de ce type. En butte à l’hostilité des États-Unis, Huawei n’a jamais renoncé à séduire l’opinion et les autorités françaises. Huawei a ainsi annoncé en janvier dernier l’installation d’une usine dans le Bas-Rhin, et dispose d’un centre de recherches à Paris. Qwant, ex-vedette de la Tech française, a de son côté des besoins de financement importants. Le moteur de recherche technologiquement indépendant n’a jamais réussi tout au long de sa croissance à dégager des ressources commerciales suffisantes pour se rentabiliser.

Début 2020, son flamboyant fondateur Eric Leandri a dû lâcher les rênes de l’entreprise, confiées à son ancien directeur commercial Jean-Claude Ghinozzi. Les pertes ont été divisées quasiment par deux en 2020, à 13 millions d’euros, sur un chiffre d’affaires de 7,5 millions d’euros. M. Ghinozzi espère que l’entreprise se rapprochera de l’équilibre cette année. Elle avait été recapitalisée début 2020 par ses actionnaires, dont la Caisse des dépôts et le groupe allemand Axel Springer, pour un montant « d’une dizaine de millions d’euros », selon une source proche de l’opération. Qwant a déjà signé un partenariat avec Huawei en mars 2020, lui permettant de voir son moteur de recherche déployé sur les nouveaux smartphones du constructeur chinois.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Huawei mise 8 millions d’euros sur le moteur de recherche français Qwant
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
eCommerce : comment Alltricks est devenu le champion français du vélo
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs