ActualitéBusinessMedia

Inde: ByteDance va-t-il vendre les activités de TikTok à son rival Glance?

ByteDance réfléchirait à vendre les activités indiennes de TikTok à Glance, son concurrent dans le pays. En effet, TikTok a été banni en Inde l’été dernier avec 58 autres applications chinoises par le gouvernement qui les accusait de ne pas assurer la sécurité des données des utilisateurs. Mais ByteDance, qui comptait près de 200 millions d’utilisateurs actifs sur TikTok en Inde, n’est pas prêt de renoncer et cherche un accord avec une société indienne qui garantirait la protection des données dans le pays.

Glance, une fililale de la multinationale InMobi ayant récemment atteint le rang de licorne, développe lui aussi une plateforme de vidéos courtes à partager et semble avoir toutes ses chances pour récupérer les actifs de TikTok. Baptisée Roposo, la plateforme connaît un certain succès depuis le bannissement de l’application chinoise en Inde. Des négociations auraient été entamées à l’initiative de SoftBank, actionnaire de ByteDance et de Glance, selon des sources citées par Bloomberg. 

Si ces négociations n’aboutissaient pas, TikTok pourrait être définitivement interdit en Inde, tandis que son sort est toujours en suspens aux États-Unis. Pour rappel, ByteDance a réduit ses effectifs en Inde de plus de 2 000 personnes suite aux mesures prises par le gouvernement indien, avant de déclarer n’être « pas certain de reprendre ses activités dans le pays ».

Bouton retour en haut de la page
tiktok
Inde: ByteDance va-t-il vendre les activités de TikTok à son rival Glance?
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future
[Serie A] 40 millions pour Resilience afin de réinventer la façon de soigner le cancer