ActualitéData Room

[Infographie] La collecte de données sur le net loin de faire l’unanimité

Éclairage Public a publié une infographie sur le comportement des internautes vis-à-vis de la collecte de données.

bandeau infog

Cette dernière, réalisée à partir de l’étude The Data Dialogue, révèle que 8% des 5000 internautes sondés se disent prêts à partager des informations majoritairement considérées comme « impersonnelles ». 30% d’entre eux prennent également des mesures pour  garder leurs données privées.

Les informations concernant la santé, les proches où le contact (téléphone ou e-mail) sont considérées comme les plus personnelles dans respectivement 83, 62 et 49% des cas, tandis que les informations portant sur la consommation des sondés (produits achetés ou « likés », sites Web visités…) sont considérées comme impersonnelles par plus de deux internautes sur trois.

Si respectivement 85 et 81% des sondés savent que leurs achats (e-commerce ou physique) sont analysés et l’acceptent dans un quart des cas, 1 internaute sur 3 ne sait pas que ses e-mails sont analysés et seulement 1 sur 10 est à l’aise avec cette pratique.

L’infographie nous apprend également que les internautes accepteraient mieux la situation s’ils avaient la possibilité de connaître le type de données récoltées (pour 69% d’entre eux) et d’y accéder (70%), tandis qu’ils sont 68% à réclamer plus de protection juridique. Enfin, 62% d’entre eux sont favorables à la mise en place d’un système d’amendes pour les collectes jugées abusives.

infographie-data-dialogue-web-2000

Retrouvez l’étude complète sur le site de Demos.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] La collecte de données sur le net loin de faire l’unanimité
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains