ActualitéData Room

[Infographie] La collecte de données sur le net loin de faire l’unanimité

Éclairage Public a publié une infographie sur le comportement des internautes vis-à-vis de la collecte de données.

bandeau infog

Cette dernière, réalisée à partir de l’étude The Data Dialogue, révèle que 8% des 5000 internautes sondés se disent prêts à partager des informations majoritairement considérées comme « impersonnelles ». 30% d’entre eux prennent également des mesures pour  garder leurs données privées.

Les informations concernant la santé, les proches où le contact (téléphone ou e-mail) sont considérées comme les plus personnelles dans respectivement 83, 62 et 49% des cas, tandis que les informations portant sur la consommation des sondés (produits achetés ou « likés », sites Web visités…) sont considérées comme impersonnelles par plus de deux internautes sur trois.

Si respectivement 85 et 81% des sondés savent que leurs achats (e-commerce ou physique) sont analysés et l’acceptent dans un quart des cas, 1 internaute sur 3 ne sait pas que ses e-mails sont analysés et seulement 1 sur 10 est à l’aise avec cette pratique.

L’infographie nous apprend également que les internautes accepteraient mieux la situation s’ils avaient la possibilité de connaître le type de données récoltées (pour 69% d’entre eux) et d’y accéder (70%), tandis qu’ils sont 68% à réclamer plus de protection juridique. Enfin, 62% d’entre eux sont favorables à la mise en place d’un système d’amendes pour les collectes jugées abusives.

infographie-data-dialogue-web-2000

Retrouvez l’étude complète sur le site de Demos.

Bouton retour en haut de la page
[Infographie] La collecte de données sur le net loin de faire l’unanimité
[Livre Blanc] E-commerce: comment adapter votre stratégie aux nouvelles attentes des consommateurs
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé