ActualitéBusinessHR Tech

InsideBoard, LumApps, Powell Software… : les levées de fonds de l’année 2020 dans les RH

Face au Covid-19, les RH se sont retrouvés en première ligne pour gérer la crise au sein des entreprises. Selon une enquête réalisée par les Editions Tissot pendant le confinement, 78% des RH ont déclaré être davantage sollicités par les salariés et 88 % ont indiqué que la direction leur demandait plus d’effort pour mettre en place les meilleures solutions face à cette crise et rassurer les salariés. L’occasion pour les startups Tech à destination des RH de faire valoir leurs solutions, puisque sur 810 professionnels interrogés, 76% d’entre eux déclarent utiliser des outils digitaux dans leur fonction RH. Retour sur les levées de fonds RH en cette année particulière.

  • LumApps: 63 millions d’euros

LumApps qui développe une solution permettant aux entreprises de mettre en place un Intranet social et collaboratif.
Investisseurs: Goldman Sachs, Bpifrance, Idinvest Partners, Iris Capital, Famille C

  • InsideBoard: 25 millions d’euros

L’entreprise parisienne a développé une plateforme pour replacer les collaborateurs au centre de la transformation digitale de leur entreprise.
Investisseurs: Axa Venture Partners, Orange Ventures, ISAI Cap Venture, Entrepreneur Venture 

  • Powell Software: 14,5 millions d’euros

Powell Software est un acteur français du marché des logiciels de collaboration et de productivité, spécialisé dans l’édition de solutions autour de l’environnement Microsoft.
Investisseurs: Cap Horn, Level Equity

Crédit: Powell Software.
  • Andjaro: 13,4 millions d’euros

Andjaro développe une plateforme pour faciliter le détachement de personnels au sein d’un même groupe.
Investisseurs: Idinvest Partners, Arkéa, Alliance Entreprendre, Swen Capital Partners

  • Gojob: 11 millions d’euros

Gojob est spécialisée dans le travail temporaire.
Investisseurs: Alter Equity, Banque des territoires (Caisse des Dépôts), Région Sud Investissement, Kois

  • Slite: 10 millions d’euros

La startup française s’est inspirée de la structure de Slack pour proposer aux entreprises une nouvelle manière de collaborer autour de documents internes.
Investisseurs: Spark Capital, Index Ventures

  • Neocase: 6 millions d’euros

Neocase Software édite des plateformes des gestion à destination des RH.
Investisseurs: Entrepreneur Venture, Sofiouest, Iris Capital

Didier Moscatelli, CEO Neocase. Crédit: Neocase.
  • Creads: 5,5 millions d’euros

Creads développe une plateforme qui met en relation les freelances avec les entreprises.
Investisseurs: Les Entrepreneurs Réunis

  • Supermood: 5 millions d’euros

Supermood développe une solution SaaS de mesure et d’amélioration de l’engagement au travail.
Investisseurs: Brighteye Ventures, Educapital, Citizen Capital, Alven Capital, 50 Partners, business angels

  • Beekast: 5 millions d’euros

Beekast développe un système de réunions en ligne.
Investisseurs: Sofimac Innovation, Brighteye Ventures, M Capital Partners

  • Badakan: 3,7 millions d’euros

Badakan est une plateforme qui digitalise l’intérim dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.
Investisseurs: Onepoint, business angels 

  • Neobrain: 3 millions d’euros

Neobrain développe des solutions numériques intuitives pour aider les gens à gérer leur carrière.
Investisseurs: Breega Capital

  • eLamp: 2 millions d’euros

eLamp, qui développe une solution SaaS de gestion de compétences en entreprise. Elle centralise des données sur les compétences et le potentiel des collaborateurs.
Investisseurs: MySeedCap, BPI France, BNP, CIC, Société Générale

eLamp
Crédit: eLamp.
  • ChooseMyCompany: 2 millions d’euros

ChooseMyCompany se définit comme une entreprise à mission, dont l’objectif est l’amélioration de la relation au travail pour tous.
Investisseurs: IMPACT Partners

  • WeLink : 1,5 million d’euros

WeLink édite des plateformes à destination des personnes exerçant une profession libérale pour leur permettre d’être mis en relation avec des clients.
Investisseurs: Takara Capital, BPI France et des business angels. 

  • Extracadabra: 1,5 million d’euros

Extracadabra s’est spécialisé dans le recrutement en hôtellerie et restauration.

Investisseurs: Side Capital, Bpifrance, Sowefund

  • Aster (ex Entrup): 1,5 million d’euros

Aster développe une solution visant à améliorer l’efficacité des équipes au travail.
Investisseurs: Kreaxi, Crédit Agricole Création 

  • Club-Employés: 1,5 million d’euros

Club-Employés propose aux entreprises des services et produits à prix réduits pour leurs collaborateurs en passant par les CSE (comité social et économique). Club-Employés s’adresse avant tout aux startups et PME qui ne disposent pas toujours d’avantages pour leurs salariés, contrairement aux grandes entreprises.
Investisseurs: Angelor, BPI 

Club-Employés
Crédit: Club-Employés.
  • HeyTeam: 1,4 million d’euros

HeyTeam édite une plateforme dédiée à l’onboarding, ou l’intégration de nouveaux collaborateurs au sein des entreprises.
Investisseurs: Daniel Hechter, Charles Lahmy, la holding Angyal d’Olivier Douce

  • Pulse Origin: 1,3 million d’euros

Pulse Origin est une startup grenobloise qui a créé une Box de connexion sans fil, pour rendre les salles de réunions intelligentes et supprimer tous les câbles de projection vidéo.
Investisseurs: Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, la Banque Populaire des Alpes, BPI, business angels SharingCloud, Saegus

  • Immersive Factory: 1 million d’euros 

Immersive Factory propose des formations en réalité virtuelle, notamment sur l’hygiène, la sécurité au travail et l’environnement.
Investisseurs: WaterStart Capital

  • Flitdesk: 1 million d’euros

Flitdesk se définit comme une solution visant à simplifier la gestion des bureaux et des espaces de travail modernes.
Investisseurs: Kima Ventures, business angels 

  • Skilder: 1 million d’euros

Skilder évalue les soft skills pour recruter des collaborateurs, grâce à un outil de mise en situation digital et personnalisé.
Investisseurs: Phitrust, Banque Populaire Aura, Bpifrance 

  • New Deal: 1 million d’euros

New Deal est une solution de paie et de gestion RH. Les salariés peuvent réaliser des demandes de congés, visualiser leur planning et consulter leurs bulletins de paie et documents RH en ligne.
Investisseurs: business angels 

  • Sinao: 700 000 euros

Sinao aide les startups à simplifier leur gestion d’entreprise (facturation, devis et trésorerie).
Investisseurs: C2AD

  • Teepy: 500 000 euros

Teepy développe une plateforme est de mise en relation des entreprises ayant des besoins ponctuels de personnes expérimentées, avec des candidats seniors à la recherche d’un cumul emploi retraite.
Investisseurs: Alpha Centauri, Invest 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
InsideBoard, LumApps, Powell Software… : les levées de fonds de l’année 2020 dans les RH
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD