/ InsidersActualité

[INSIDERS] Les assistants vocaux présentent encore une certaine « immaturité technologique »

#AssistantsVocaux: une certaine « immaturité technologique » qui freine l’adhésion des consommateurs 

AFP – Les assistants vocaux présentent encore une certaine « immaturité technologique » qui freine l’adhésion des consommateurs en France, mais celle-ci devrait « rapidement s’effacer », selon une synthèse du cabinet de conseil stratégique Roland Berger. Selon l’étude publiée mercredi, cosignée notamment par l’ancienne secrétaire d’État au numérique de François Hollande Axelle Lemaire, un peu moins d’un tiers des Français (20 millions) utilisent occasionnellement ou régulièrement un assistant vocal en 2019. L’essentiel des usages reste lié aux assistants vocaux des smartphones.

Crédit: Charles Brutlag/Shutterstock.

Les objets à commande vocale hors enceinte connectée (télévision, électroménager…) représenteraient 3 à 4 millions d’utilisateurs, et les enceintes connectées (600 000 vendues en 2018) ne représenteraient qu’un million d’utilisateurs aujourd’hui. « Les frustrations majeures des utilisateurs d’assistants vocaux s’expliquent du fait du décalage entre leurs attentes et les technologies commercialisées», estiment les auteurs du rapport. « Ils pensent dialoguer avec eux de manière parfaitement fluide, alors que des efforts réels de communication et d’articulation doivent être fournis pour se faire entendre» des enceintes. Par ailleurs, les services proposés par les enceintes restent encore « assez limités », note le rapport. Ils se cantonnent surtout à l’écoute de musique, à la demande de la météo, à la recherche d’information sur internet, ou, pour un gros tiers des usagers, à la commande à distance d’appareils ménagers.

Le rapport rappelle également les inquiétudes des consommateurs sur la captation de leurs données personnelles. Pour autant, il se garde de contredire les études prédisant que la voix va devenir un vecteur majeur pour l’accès aux services numériques dans les années à venir. Si l’on se base sur l’évolution constatée aux Etats-Unis, le taux d’adoption des enceintes connectées en France devrait être d’environ 35% en 2025, rappelle-t-il. Cette évolution prévisible pose une question stratégique pour les entreprises françaises, alors que les assistants vocaux restent pour l’instant l’apanage des grands groupes américains, talonnés par les groupes chinois.

Les entreprises françaises désireuses d’offrir leurs services via la voix « doivent elles internaliser le développement technologique des assistants vocaux pour en conserver la maîtrise, au prix d’investissement coûteux en temps et en moyens», demande le rapport, ou bien doivent-elles avoir recours aux assistants vocaux des GAFAM (acronyme désignant les géants américains Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) par souci d’efficacité, au risque de perdre le contrôle de leurs relations avec leurs clients et les précieuses données de consommation? Une voie intermédiaire est peut-être la coopération et les alliances avec des acteurs tiers, à l’image de ce que propose Voice Lab, une plate-forme française d’entreprises souhaitant accélérer leur développement dans ce domaine, indique l’étude.

#StartUp: Paris&Co lance un incubateur pour favoriser l’innovation en faveur des personnes en situation de handicap

Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation affiliée à la Ville de Paris, lance un accélérateur de start-up, HUA ! Handic’Up Access, qui vise à soutenir les projets dédié à l’innovation technique et sociale au service des personnes en situation de handicap, de leurs aidants et des professionnels du secteur. Ce programme a également vocation à accompagner les personnes en situation d’handicap qui souhaitent développer un projet d’entrepreneuriat. 

«Nous voulons stimuler l’univers start-up afin de développer davantage de solutions d’accessibilité innovantes et permettre à toute personne en situation de handicap de vivre son projet d’entreprise. Ce programme s’inscrit comme une 1ère étape d’une dynamique plus globale de mobilisation de l’univers start-up en faveur du handicap», explique Loïc Dosseur, directeur général de Paris&Co.

Le lancement de ce programme s’inscrit également le contexte de l’organisation des Jeux olympiques et Paralympiques de Paris 2024, qui peut être l’occasion de booster l’innovation dans le domaine. Les candidatures pour sélectionner la première promotion sont ouvertes jusqu’au 15 septembre 2019.

#Emojis: vers plus de diversité

A l’occasion de la Journée Mondiale des emojis mercredi, Apple et Google ont présenté de nouveaux émoticônes. Parmi eux, une plus grande diversité de couleurs de peau, de couples ou encore de personnes en situation de handicap. Ces dernières années, les géants de la Tech se sont employés à créer des émojis qui illustrent de façon plus variée la société, avec par exemple des émojis représentant des couples mixtes ou encore homosexuels peu présents auparavant. Une attente particulièrement exprimée par la jeune génération, celle au cœur de l’utilisation des émojis.

Crédit: Apple

D’ailleurs, selon une étude publiée par Adobe sur l’utilisation des émojis en 2019, près des deux tiers des utilisateurs ont expliqué être plus à l’aise avec le fait d’exprimer leurs émotions par emoji plutôt qu’à l’oral, par appel téléphonique, en particulier la génération Z, (dont 83 % préfèrent envoyer des émojis plutôt que de téléphoner). Toujours selon l’étude, les emojis faciliteraient également les rapports au travail et rendraient la communication plus agréable et sincère.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
[INSIDERS] Les assistants vocaux présentent encore une certaine « immaturité technologique »
MedTech: la startup ExactCure lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime
[FW500] Comment Deepki optimise la gestion énergétique des parcs immobiliers
11 millions d’euros pour la MedTech Remedee Labs
La banque, nouvelle pièce maîtresse des GAFA?
Fret routier: Convoy lève 400 millions de dollars de plus pour tenir Uber à distance
BiiG, Netwave, Addactis Software : focus sur les offres d’emploi du jour
Copy link