ActualitéBusinessFoodTech

Instacart: la startup de livraison de courses va recruter 250 000 personnes supplémentaires

AFP

Le service de livraison de courses à domicile Instacart a annoncé jeudi son intention de recruter au cours des deux prochains mois 250 000 personnes supplémentaires en Amérique du Nord pour faire face à la demande croissante des consommateurs confinés à domicile pour cause de pandémie du coronavirus. Selon le concept du groupe basé à San Francisco, les clients remplissent un panier virtuel en ligne, puis un particulier agréé dit acheteur-livreur (« personal shopper ») fait les courses dans l’enseigne sélectionnée par les clients dans la liste fournie par Instacart (Whole Foods, Fairway, Costco, etc.).

« Instacart est devenu un service essentiel pour des millions de familles qui comptent sur nous pour les aider à livrer leurs produits alimentaires et ménagers dans le contexte de Covid-19 », a déclaré le patron et fondateur, Apoorva Mehta, cité dans un communiqué. « Du jour au lendemain, nous sommes devenus incontournables pour des millions de personnes et nos équipes travaillent sans relâche pour lancer de nouveaux produits qui accélèrent notre service », a-t-il ajouté.

500 000 acheteurs indépendants

L’objectif de Instacart est d’assurer un service d’achat et de livraison dans la même journée. La société affirme avoir déjà pourvu les 300 000 nouveaux postes de livraison annoncés il y a un mois pour porter le nombre total d’acheteurs indépendants à quelque 500 000. Son volume de commandes a grimpé de 500% par rapport à il y a un an, les commandes moyennes des clients ayant, elles, augmenté de 35%, a ajouté le groupe. Il a par ailleurs annoncé de nouvelles mesures de sécurité pour le personnel, après une vague de protestations contre les risques pour la santé du personnel de livraison.

Début avril, Instacart avait déjà décidé de fournir à ses livreurs indépendants des kits sanitaires comportant un masque lavable en tissu, du gel hydroalcoolique pour les mains et un thermomètre qui mesure la température directement sur le front. Ces mesures avaient été prises après un arrêt de travail pour demander plus de sécurité et de meilleures conditions financières

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Instacart: la startup de livraison de courses va recruter 250 000 personnes supplémentaires
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link