Actualité

[Internet France] Les femmes moins bien payées et sous-représentées

Dans le cadre du lancement de la commission « femmes du Numérique », organisée par Syntec Numérique, le cabinet Markess a récemment publié une étude portant sur la situation des femmes dans les entreprises du numérique en France. Principal constat de cette enquête : les écarts salariaux entre hommes et femmes varient de 6 à 37% en fonction de la situation hiérarchique.

En effet, selon l’étude réalisée d’octobre à novembre dernier auprès de 42 entreprises membres de Syntec Numérique, l’écart salarial se révèle le plus important pour les fonctions à responsabilité élevée. Ainsi, l’écart de rémunération, de l’ordre de 6% pour les Employés et Techniciens, passe à 10% pour les Ingénieurs, Consultants et Cadres pour arriver à 37% au niveau des Cadres Dirigeants. Pour rappel, l’écart salarial moyen en France est de l’ordre de 25%.

Autre enseignement : les femmes restent sous-représentées au sein des effectifs des entreprises de Syntec Numérique. En effet, selon l’étude, elles ne représentent que 25% des effectifs, alors que la part des femmes dans la population active en France est de 48%. Par ailleurs, l’enquête montre que plus le niveau hiérarchique est élevé, moins la proportion des femmes dans les effectifs est forte. Ainsi, si les femmes représentent 27% des effectifs des Employés et Techniciens, elles ne seraient plus que 19% au sein des Cadres Dirigeants.

Enfin, comme dans le monde du travail en général, le temps partiel touche principalement les femmes dans le secteur d’internet. Ainsi, les femmes représentent 81% des temps partiel dans la catégorie Employés et Techniciens et 74% pour la catégorie Ingénieurs, Consultants et Cadres. Et, 10% des femmes dans la catégorie Ingénieurs, Consultants et Cadres travaillent à temps partiel contre 1% des hommes.

Face à ces inégalités persistantes, près de 80% des entreprises interrogées déclarent réfléchir à la mise en place de mesures favorisant l’égalité hommes/femmes. Toutefois, seules 12% indiquent avoir déployé des mesures, tandis que 26 % disent être en réflexion et 45% en chantier. Enfin, seule la moitié des entreprises sondées, déclare avoir établi des objectifs chiffrés.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This