Actualité

Investissements : quel bilan pour Bpifrance, le bras armé de l’État pour soutenir l’innovation

AFP

Bpifrance, le bras armé de l’État pour soutenir l’innovation, a dressé jeudi un bilan flatteur de ses investissements dans les jeunes startups, indiquant notamment que ses protégées avait créé 9 100 emplois depuis dix ans. En dix ans, le fonds « digital ventures » de Bpifrance, qui s’adresse aux jeunes pousses au début de leur cycle de vie, a misé 365 millions d’euros dans le capital de 113 startups, qui ont créé 9 100 emplois, selon ses chiffres.

Ces 365 millions d’euros ont été investis aux côtés d’autres fonds d’investissement, essentiellement privés, le total investi par l’ensemble des partenaires dans ces opérations représentant 1,7 milliard d’euros. Certaines des participations dans ces start-up ont été cédées, une fois la jeune pousse devenue grande. Mais Bpifrance ne donne pas d’informations précises sur le montant des plus-values réalisées, se contentant de donner quelques indices.

Selon Véronique Jacques, qui dirige le fonds « Digital Ventures », Bpifrance n’est pas loin de récupérer 1,7 fois sa mise initiale, soit mieux qu’une bonne partie de ses homologues privés du secteur. « Nous sommes au-dessus de la médiane et proche du premier quartile qui est à 1,7 », a-t-elle expliqué. La performance est d’autant plus notable que Bpifrance adopte délibérément « un profil de risque plus élevé » que ses homologues privés, du fait de sa mission particulière de soutien à l’innovation, selon Véronique Jacques.

30% des investissements dans la DeepTech

Les start-up dite de « deeptech » (à haut degré d’innovation technologique), plus risquées, représentent en effet 30% des investissements aujourd’hui. C’est « deux fois plus que ce que fait le privé », a indiqué Véronique Jacques. Le fonds « Digital venture » dispose encore de 355 millions d’euros à investir dans les années à venir. Concentré sur les premières années de vie des start-up, ce fonds n’est pas la seule activité d’investissement direct de Bpifrance.

La filiale de la Caisse des dépôts dispose également d’un fonds de « Large venture », qui est destiné aux investissements dans les start-up plus matures et qui est doté de 1,75 milliard d’euros. Les mises se chiffrent dans ce cas non plus en millions d’euros, mais en dizaines de millions d’euros. La banque investit également dans des fonds d’investissements privés, qui iront à leur tour financer des start-up. Bpifrance a souscrit 1,5 milliard d’euros dans ces « fonds de fonds » en 2021.

Suivez nous:

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media
Bouton retour en haut de la page