ActualitéBusinessDivertissement

Jeux vidéo: Sony prend une part minoritaire dans Epic Games (Fortnite) pour 250 millions de dollars

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le géant japonais Sony a annoncé un investissement de 250 millions de dollars pour prendre une part minoritaire au capital de l’éditeur de jeux vidéo américain Epic Games, créateur notamment du jeu en ligne ultra-populaire Fortnite.

« Nous allons explorer des opportunités de collaborer davantage »

Cet investissement « cimente une relation déjà étroite » entre les deux sociétés, qui ont l’intention d’étendre leur collaboration, selon un communiqué commun publié jeudi. « Nous allons explorer des opportunités de collaborer davantage avec Epic (…), non seulement dans les jeux vidéo mais aussi dans le monde en rapide évolution du divertissement numérique » au sens large, a déclaré le PDG de Sony, Kenichiro Yoshida, cité dans le communiqué.

Véritable phénomène mondial, Fortnite est un jeu de tir comptant désormais plus de 350 millions de joueurs inscrits. Sony, quant à lui, prépare le lancement de sa nouvelle console PlayStation 5 à la fin de cette année, un événement très attendu dans le milieu des jeux vidéo. Les investisseurs accueillaient favorablement son rapprochement avec Epic Games: vendredi à 02H30 GMT l’action Sony prenait 2,69% à 7.880 yens à la Bourse de Tokyo, alors que l’indice vedette Nikkei était en repli de 0,23%.

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media