ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Kingfisher rachète NeedHelp pour accélérer la digitalisation de ses services de bricolage

La plateforme de mise en relation entre professionnels du bricolage et particuliers NeedHelp passe sous pavillon anglais. L’e-commerçant londonien spécialisé dans le bricolage Kingfisher rachète la majorité des parts de la startup française pour 10 millions d’euros. Il détient ainsi 80% de NeedHelp, contre 20% pour son fondateur Guillaume de Kergariou.

Lancé en 2014 sous l’impulsion de Guillaume de Kergariou, NeedHelp s’est construit sur un modèle B2B2C qui permet aux particuliers ayant besoin de réaliser des travaux de bricolage, jardinage, mécanique ou encore de déménager d’entrer en relation avec des professionnels vérifiés appelés « jobber », que ce soit en ligne ou en magasin. La startup parisienne revendique 12 enseignes de bricolage et d’ameublement partenaires à l’instar de BUT, IKEA, Jumbo, Conforama ou encore Castorama et Brico Dépôt (propriétés de Kingfisher en France) qui comptent à eux tous 650 magasins dans 6 pays, dans lesquels les clients peuvent être mis en relation avec un jobber. 

Se renforcer en Europe

Cette acquisition permettra à Kingfisher d’accélérer dans la digitalisation de ses services de bricolage grâce à la plateforme française, mais également de se renforcer en France, son plus gros marché. NeedHelp affirme que 58 000 projets devraient être réalisés à travers sa plateforme en 2020. Par ailleurs, le chiffre d’affaires mensuel de l’entreprise a doublé après le premier confinement, la pandémie de Covid-19 ayant accéléré la demande de projets de rénovation. Kingfisher a pu voir chez NeedHelp l’opportunité de profiter de ce contexte particulier qui attire les consommateurs vers les services en ligne.

« Nous sommes fiers d’accompagner Kingfisher dans la digitalisation de ses services », commente Guillaume de Kergariou. « Notre ambition est de doubler le nombre de magasins et pure players partenaires dans les 2 prochaines années, et de continuer notre mission à impact pour tous les prestataires de services qui souhaitent développer leur activité sereinement. »

De son côté, Kingfisher accompagnera la startup française dans son expansion européenne, en commençant au Royaume-Uni en 2021, à travers un partenariat avec les enseignes B&Q et Screwfix, qui représentent 1 000 points de vente. « Kingfisher est déterminé à soutenir NeedHelp pour lui permettre d’exploiter tout son potentiel de croissance en promouvant son modèle d’architecture ouverte et en lui permettant de grandir, aussi bien auprès de ses partenaires historiques qu’avec la concrétisation de nouveaux partenariats à travers l’Europe », commente Jean-Jacques van Oosten, Chief Customer and Digital Officer de Kingfisher. Pour soutenir sa croissance, NeedHelp recrutera 100 collaborateurs dans les 24 prochains mois.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Kingfisher rachète NeedHelp pour accélérer la digitalisation de ses services de bricolage
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous