ActualitéFinTechLes levées de fonds

La marketplace de bitcoins Paymium lève 1 million d’euros pour s’étendre en Europe

Le montant

Paymium, une start-up qui édite une marketplace pour les bitcoins, vient de lever 1 million d’euros auprès de Newfund, Kima Ventures – le fonds de Xavier Niel et Jérémie Berrebi-, Galitt et de plusieurs business angels.

Le concept

Fondée en 2011, Paymium édite une place de marché indépendante pour acheter et vendre des bitcoins en ligne, et les convertir en euros. Si la société ne dispose pas de licence bancaire, elle travaille en tant que prestataire d’un agent d’établissement de paiement pour les transactions en euros, qui dispose d’un mandat.

Les volumes d’échange sur la plateforme restent encore assez faible sur Paymium. Environ une centaine de bitcoins sont troqués quotidiennement, selon l’entreprise. Cependant, «nous anticipons de multiplier par cinq ce chiffre d’ici à l’année prochaine», explique à Frenchweb Pierre Noizat, le cofondateur et PDG.

Si plusieurs particuliers qui effectuent des achats en bitcoins sont inscrits, l’entreprise compte aussi des traders professionnels qui échangent des bitcoins comme d’autres produits financiers, et des marchands qui les acceptent comme moyen de paiement, et qui ont besoin de les convertir en euros. Au final, «50 000 clients sont déjà enregistrés dans notre base, dont plus de 10 000 sont actifs».

Le marché

Avec ce nouvel investissement, Paymium, qui compte 6 collaborateurs, prévoit de renforcer ses effectifs avec le recrutement d’une dizaine de personnes supplémentaires. La start-up veut également accélérer sa croissance en Europe, ce qui passera par l’acquisition de nouveaux utilisateurs, notamment par l’achat de liens sponsorisés et la participation à des événements.

L’entreprise parie aussi sur une croissance organique du marché des bitcoins. «Chaque jour, des dizaines de milliers de bitcoins s’échangent dans le monde. Le Bitcoin en est actuellement au même stade qu’Internet en 1995. Le potentiel de croissance est important», anticipe M. Noizat. «Nous espérons être rentables dans les deux ou trois prochaines années».

Pourtant, le marché des bitcoins a connu plusieurs turbulences ces derniers mois. De quoi refroidir l’engouement des acteurs pour cette monnaie électronique? «60 à 70% des échanges mondiaux sur les bitcoins ont lieu en Chine. Lorsque le marché des actions en Chine dévisse comme cela s’est passé récemment, les traders qui ont achetés à la marge sont obligés de trouver des liquidités (margin call) et vendent les bons actifs qu’ils ont, dont les bitcoins», analyse Pierre Noizat. «La baisse récente (de 250 à 210 euros) s’explique sans doute ainsi. Nul doute cependant que la tendance peut s’inverser tout aussi rapidement».

Fondateurs : David François, Pierre Noizat et Gonzague Grandval

Création : 2011

Marché : place de marché en bitcoins

Financement : 1 million d’euros levés (septembre)

D-FWDAY-fintech-2015-650x400

Frenchweb organise une journée «Frenchweb Day Fintech». Participez à l’événement en cliquant ici.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La marketplace de bitcoins Paymium lève 1 million d’euros pour s’étendre en Europe
IA: Kili Technology lève 7 millions de dollars auprès de Serena et e.ventures
Huawei: en Alsace, l’ouverture de sa première usine hors de Chine se précise
Comment Twitter veut permettre à ses utilisateurs de monétiser leurs contenus
Téléphonie d’entreprise : Ringover lève 10 millions d’euros auprès d’Expedition Capital
Valorisé à près d’un milliard de dollars, le réseau social Clubhouse passe à la vitesse supérieure
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde