ActualitéInvestissementsTech

PayScale, la société qui connaît votre salaire, lève 100 millions de dollars

La société collecte des données quant aux rémunérations pratiquées. Elle attise l’appétit de Warburg Pincus.

payscale100 millions de dollars : c’est le montant que vient d’investir le fonds de private equity Warburg Pincus dans l’entreprise de collecte d’informations sur les rémunérations pratiquées aux Etats-Unis PayScale. Il devient ainsi actionnaire majoritaire, pariant sur le potentiel du marché. Lancée au début des années 2000, PayScale a peu à peu développé une grande base de données de profils de rémunérations individuelles, contenant des informations sur le salaire de 40 millions de personnes, un bon aperçu des salaires actuels du marché. Elle compte 3 000 clients dans 13 pays.

Pour rappel, au total, le fonds Warburg Pincus gère 35 milliards d’actifs à travers le monde. Le fonds n’en est pas à son premier rachat dans ce secteur d’activité: depuis le mois de mars 2014, il a investit plus d’un milliards de dollars pour s’emparer de projets s’y rattachant tels que Mercator, qui propose un outil de suivit des bagages aux compagnes aériennes, et Liepin.com un service de recrutement d’emploi en ligne chinois. Un communiqué précise que l’investissement de Warburg Pincus sera utilisé pour recruter de nouvelles personnes, renforcer son offre de produits et soutenir sa croissance.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
PayScale, la société qui connaît votre salaire, lève 100 millions de dollars
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être