ActualitéAsieTech

Le Chinois Huawei a réalisé 3,4 milliards de dollars d’achats en Europe en 2013

La multinationale chinoise revendique plus de 7 000 emplois sur le territoire européen

huawei-2BREVE – Ken Hu, le président exécutif de Huawei, a révélé à l’occasion du Forum économique de Davos que son groupe avait acquis pour 3,4 milliards de dollars (2,48 milliards d’euros) de composants, de services ingénieurs et de logistique en Europe, un montant qui devrait augmenter dans les prochaines années selon ses prévisions. « L’Europe jouit d’une longue tradition d’innovation, ainsi que d’une riche histoire en matière de culture, de management et d’expertise technologique » a-t-il expliqué.

Revendiquant aujourd’hui 14 bureaux en Europe, deux centres de recherche et développement pour un total de 7 700 emplois sur le Vieux Continent. M. Hu a affiché son optimisme : « confiants dans le futur de l’Europe, nous allons continuer à investir dans cette région » avant d’expliquer que, selon lui, « des politiques commerciales ouvertes et libres […] permettront de tracer la voie d’un secteur des TIC plus compétitif et ainsi nourrir la croissance de l’économie digitale ».

Fondé en 1987, Huawei a affiché un chiffre d’affaire de 39,44 milliards de dollars en 2013, pour un bénéfice légèrement inférieur à 5 milliards [lire notre article : Près de 40 milliards de dollars de CA pour le chinois Huawei en 2013, ndlr]. Selon l’entreprise, plus de 25 milliards de dollars aurait été investis en R&D ces dix dernières années.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Chinois Huawei a réalisé 3,4 milliards de dollars d’achats en Europe en 2013
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale
[DECODE Quantum] A la rencontre de Xavier Waintal, Directeur de Recherche au CEA
Smart City : voyage au cœur des «Learning Cities»
Le futur « espace santé » numérique bientôt testé avant d’être généralisé en France
La Poste accélère dans l’IA avec l’acquisition d’Openvalue
La France en demande-t-elle trop aux géants du streaming?