ActualitéDecode BusinessDecode de la semaineTV

«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»

Interview d'Olivier Ezratty

Alors qu’Olivier Ezratty vient de recevoir la médaille de chevalier de l’ordre national du Mérite des mains de Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, retour sur l’édition 2019 de son fameux Guide des startups. Dans cet entretien, l’expert en nouvelles technologies et auteur d’Opinions Libres, un blog sur les médias numériques et l’entrepreneuriat, échange sur les nouveautés et partage son regard sur l’entrepreneuriat avec Richard Menneveux, le fondateur de Decode Media.

«Le problème, c’est qu’en France, nous n’avons pas assez de pure players dans le numérique. Quand il y a un rachat, il est effectué par une société, peut-être grande, mas qui n’est pas elle-même dans le numérique. Résultat des courses, les valorisations ne sont pas aussi grandes. Ce sont souvent des acteurs locaux. On a des petites sorties, et des sorties qui ne sont pas significatives», explique notamment Olivier Ezratty.

Retrouvez l’ensemble du programme

    • Les principales nouveautés de l’édition 2019.
    • Comment l’écosystème des start-up se confond aujourd’hui avec celui de l’innovation en général.
    • Les deepTech sont sur le devant de la scène.
    • La mission FrenchTech réussira-t-elle?
    • La réalité du financement des start-up en 2019.

Téléchargez le guide des startups 2019 sur le blog d’Olivier Ezratty 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
Copy link