Actualité

Le PMU pourrait dissocier ses activités en ligne de son réseau physique

Le PMU serait prêt à séparer les enjeux réalisés en ligne de ceux effectués depuis son réseau de point de ventes, explique un article des Echos. Il s’agirait, en somme, de dissocier la masse commune d’enjeux. Cette démarche résulterait de négociations menées avec l’autorité de la concurrence, qui avait été saisie en 2012 par Betclic Everest Group.

Cette opération ne pourrait, toutefois, être effective que d’ici 1 an et demi à 2 ans. En contre partie, « il ouvrirait sa masse de mises aux opérateurs tiers pour les paris de type Quinté+. »

L’autorité de la concurrence doit donc se prononcer sur ces engagements. Un mémoire d’évaluation est attendu au cours du mois de juillet.

Source.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le PMU pourrait dissocier ses activités en ligne de son réseau physique
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé