Actualité

Lei Jun et Hugo Barra se livrent sur l’avenir international de Xiaomi

Le co-fondateur de Xiaomi Lei Jun, et l’ex-VP en charge d’Android chez Google, débauché par la firme chinoise, Hugo Barra, ont participé hier au travers d’un chat à la conférence AllthingsD, et livré quelques informations sur leurs projets.

Lei Jun a confirmé l’appétit de Xiaomi, qui souhaite se développer des marchés propices à l’achat en ligne et où les réseaux et média sociaux sont fortement utilisés. Concernant le marché américain, Xiaomi est bien entendu très intéressé à investir ce territoire, mais ne le fera qu’une fois bien préparé.

Enfin concernant le développement logiciel, Hugo Barra a insisté sur le fait que Xiaomi va continuer à asseoir le développement de MIUI sur la base d’Android, et n’a pas vocation à développer son propre OS.

Fondée en juin 2010, par Lei Jun et Lin Bin, le fabricant de mobiles Xiaomi représente aujourd’hui 5% de parts de marché du smartphone, avec 20 millions de smartphones vendus en 3 ans. Sa valorisation de 10 milliards de dollars doit ravir ses investisseurs Temasek, IDG Capital et Qiming Venture Partners.

Bouton retour en haut de la page
Lei Jun et Hugo Barra se livrent sur l’avenir international de Xiaomi
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde