Actualité

L’entreprise toulousaine Sigfox, en redressement judiciaire, sera reprise par son opérateur en Asie

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La start-up Sigfox, spécialisée dans les réseaux bas débit et basse consommation, en redressement judiciaire depuis janvier dernier, sera reprise par son opérateur en Asie, Unabiz, a indiqué jeudi le tribunal de commerce de Toulouse. Il s’agit d’«une bonne nouvelle» pour les salariés de Sigfox, longtemps présentée comme une promesse de la « French Tech », a déclaré à l’AFP Antoine Maïer, élu au CSE de cette entreprise.

Deux autres candidats étaient en lice pour reprendre Sigfox: Oteis, une société d’ingénierie française, et Actility, une start-up française qui fournit des services dans l’internet des objets. Les salariés et la direction de l’entreprise avaient exprimé leur préférence pour Unabiz, une entreprise avec laquelle ils travaillent depuis des années. Sigfox compte environ 215 salariés dans le monde, dont 175 en France. Seuls ces derniers sont concernés par la décision du tribunal. Unabiz et Oteis avaient fait part de leur intention de garder quelque 125 salariés sur 175.

Sigfox a été fondée en 2010 et son siège social est à Labège (Haute-Garonne), en banlieue de Toulouse. Sigfox est utilisé par des millions d’objets connectés dans le monde. Le réseau, parfois qualifié de « 0G » par opposition à la 5G, sert à transmettre des informations très basiques par l’intermédiaire d’émetteurs peu gourmands en énergie. Il permet par exemple de suivre le déplacement de marchandises. L’entreprise, qui explique notamment ses difficultés par la crise sanitaire, avait mis en place un plan de départs de 47 salariés, dont 25 départs volontaires, en septembre 2020. Son cofondateur Ludovic Le Moan avait ensuite cédé son poste de PDG en février 2021.

Bouton retour en haut de la page
Sigfox
L’entreprise toulousaine Sigfox, en redressement judiciaire, sera reprise par son opérateur en Asie
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media