Actualité

[LeWeb’12] Le Nabaztag a-t-il ouvert la voie à l’internet des objets ?

Avant de se lancer dans l’aventure de l’internet des objets, Rafi Haladjian crée en juin 1994 le premier opérateur internet en France : FranceNet, cédé à British Telecom en 2001.
Il fonde ensuite Ozone, puis Violet avec pour crédo « Let all things be connected ». Violet lancera le Nabaztag, un des premiers objets connectés en France.

En 2005, ce lapin connecté en wi-fi pouvait déjà lire des mails à haute voix, diffuser de la musique et émettre des signaux visuels. L’objet est aujourd’hui  commercialisé sous le nom de Karotz. Le Nabaztag sonne comme un marqueur fort dans l’histoire de l’internet des objets.

Entretien avec le créateur du Nabaztag :

2 commentaires

  1. Merci pour cet interview de Rafi.
    Une grosse coquille cependant,le lapin est toujours commercialisé dans une nouvelle version qui se nome Karotz.

    http://karotz.com/

    La société Aldebaran Robotics a repris la Société Violet.

    Le prix a été divisé par 2 (89€) et cela en fait un excellent objet communiquant (Synthèse vocale et reconnaissance Vocale, RFID) très prisés notamment dans la domotique ou Smart House.

    1. Merci pour votre commentaire. En effet, vous avez raison, le Nabaztag est bien commercialisé sous le nom de Karotz, je rectifie tout de suite. Bien à vous, Marion

Bouton retour en haut de la page
[LeWeb’12] Le Nabaztag a-t-il ouvert la voie à l’internet des objets ?
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde