ActualitéBusinessEuropeFrenchWeb BusinessLes émissionsProptech

L’IAD Studio, nouveau moteur d’innovation du réseau immobilier IAD

Avec notre partenaire Claranet, spécialiste du cloud public, découvrez FrenchWeb Business

Après une année 2020 en dents de scie à cause des confinements engendrés par la pandémie de Covid-19, le marché de l’immobilier peut enfin pleinement redémarrer depuis quelques mois. Et si la crise du coronavirus a été difficile à traverser pour de nombreux acteurs du secteur, ce n’est pas le cas du réseau immobilier IAD qui a vu son modèle conforté au cours de ces derniers mois.

En effet, le groupe immobilier français ayant fait le pari dès ses débuts de s’affranchir des agences physiques, il n’a que très peu souffert de la pandémie dans la mesure où ses agents mandataires indépendants en immobilier sont habitués à travailler avec des outils numériques. Le groupe a ainsi connu une croissance de 45% lors de son dernier exercice fiscal, avec un chiffre d’affaires qui est passé de 280 à 405 millions d’euros.

Néanmoins, avec la concurrence des start-up de la PropTech qui ne cessent de fleurir depuis quelques années, il n’est pas question pour IAD de se reposer sur ses lauriers. Pour devenir un acteur innovant de cet écosystème en ébullition, l’entreprise s’est dotée cette année de moyens supplémentaires pour accélérer son développement et se projeter dans le futur. Dans ce sens, IAD a levé 300 millions d’euros en début d’année auprès d’Insight Partners (BlaBlaCar, Vinted, Twitter…) et recruté cet été Julien Poilleux, co-fondateur de la FinTech Futureo et passé notamment par Visable et Infopro Digital, en tant que Chief Product Officer.

«Créer les outils d’après-demain»

Dans le cadre de ses fonctions, ce dernier a un rôle clé dans la stratégie digitale d’IAD. «La digitalisation de l’immobilier n’en est encore qu’à ses débuts. Aujourd’hui, les clients attendent toujours plus de services, d’accompagnement et un accès en temps réel à l’information. Le poste de Chief Product Officer est donc stratégique, c’est pourquoi nous sommes ravis d’accueillir aujourd’hui Julien étant donné son parcours professionnel digital. Son rôle sera essentiel dans l’accompagnement, la structuration et l’accélération de la croissance du groupe iad», indique Clément Delpirou, CEO du groupe IAD.

A peine arrivé au sein du groupe, Julien Poilleux lance aujourd’hui l’IAD Studio avec Romain David, fondateur de la start-up Wisembly. Cette structure interne, dotée d’un budget initial d’un million d’euros par an, vise à développer des outils digitaux immobiliers innovants. «On veut créer les outils d’après-demain. Et pour cela, il fallait une structure dédiée avec des schémas de décision très courts», explique Julien Poilleux. Dans cette optique, l’IAD Studio s’intéresse d’ores et déjà à des technologies autour de la retouche d’image, l’open data ou encore l’intelligence artificielle. Une manière pour le réseau immobilier français, qui compte 15 000 conseillers, de se réinventer face à la concurrence d’acteurs comme Orpi, Century 21, Laforêt ou eXp, géant américain du secteur qui a débarqué en France fin 2020.

Regardez notre interview avec Clément Delpirou, directeur général d’IAD, et Julien Poilleux, Chief Product Officer d’IAD :

Bouton retour en haut de la page
L’IAD Studio, nouveau moteur d’innovation du réseau immobilier IAD
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom