ActualitéBusinessRetail & eCommerce

RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

En juillet dernier, le géant américain du e-commerce s’est vu infliger une amende de 746 millions d’euros pour non-respect de la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données privées des internautes (RGPD). Une sanction historique puisqu’il s’agit de la plus lourde amende jamais infligée dans le cadre de ces règles.

Amazon, qui conteste cette condamnation, a fait appel aujourd’hui auprès du tribunal administratif du Luxembourg, pays dans lequel l’entreprise siège. Pour rappel, l’association française de défense des libertés La Quadrature du Net avait déposé cinq plaintes auprès de la Cnil, contre Amazon, Apple, Google, Facebook et Microsoft fin mai 2018, après l’entrée en vigueur de la réglementation RGPD. La Cnil avait ensuite transmis le dossier à la commission luxembourgeoise pour la protection des données (CNPD), qui a condamné le géant américain à une amende record. 

Amazon toujours visé par de nombreuses enquêtes en Europe

« Il n’y a eu aucune fuite de données, et aucune donnée client n’a été exposée à un quelconque tiers », a affirmé Amazon lors de sa condamnation. La CNPD lui reproche en effet son traitement des données qui ne respecte pas la réglementation de l’Union européenne sur la protection des données. À noter qu’Amazon avait déjà été condamné fin 2020 à 35 millions d’euros d’amende par la Cnil pour non-respect de la législation sur les cookies.

La société est toujours visée par de nombreuses enquêtes en Europe, notamment en Allemagne et au Royaume-Uni, qui s’interrogent sur de possibles pratiques anticoncurrentielles de la part du géant du retail. L’immense masse de données qu’amasse Amazon, à travers sa marketplace et son assistant vocal Alexa notamment, inquiète en effet les régulateurs du Vieux continent qui soupçonnent l’entreprise de favoriser ses produits.

Cette annonce intervient un mois après qu’un autre GAFA, Google, ait annoncé qu’il faisait appel de l’amende de 500 millions d’euros infligée en juillet par l’Autorité de la concurrence française dans le dossier des droits voisins. Le groupe était accusé de ne pas avoir négocié « de bonne foi » avec les éditeurs de presse sur l’application des droits voisins.

Bouton retour en haut de la page
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media