ActualitéBusinessFoodTech

Livraison de repas: le géant indien Zomato fait ses premiers pas en Bourse

AFP

Zomato, le géant indien de la livraison de repas, a lancé mercredi sa très attendue introduction en Bourse, pour lever 93,75 milliards de roupies (1,07 milliard d’euros), l’opération la plus importante de l’année en Inde. Zomato, qui compte parmi ses actionnaires des filiales d’Uber et d’Ant Group de Jack Ma, est l’une des jeunes entreprises technologiques les plus dynamiques du pays. Avec sa rivale Swiggy, elle y domine le secteur en plein essor de la livraison de nourriture via application.

Les actions ont été émises dans une fourchette annoncée allant de 72 à 76 roupies. Les investisseurs institutionnels se sont vu réserver près de 75% des actions émises. Avant son introduction en Bourse, qui se termine vendredi, Zomato a levé plus de 41,96 milliards de roupies (477 millions d’euros) auprès de 186 grands investisseurs institutionnels, dont de grands fonds d’investissement ou banques, comme Blackrock, Fidelity, JPMorgan et Morgan Stanley.

L’Inde s’attend à une forte croissance du marché

L’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, s’attend à une forte croissance du marché de la livraison de nourriture, alors que les livreurs de Zomato et Swiggy sont déjà omniprésents dans les villes du pays. Mais il existe des craintes que ces entreprises -qui ne sont pas encore rentables en raison de coûts de démarrage et de marketing élevés- soient surévaluées. Zomato, qui opère dans 525 villes indiennes avec plus de 32 millions de personnes visitant chaque mois sa plateforme, a perdu 8,16 milliards de roupies (92,8 millions d’euros) au cours de l’exercice financier s’étant terminé en mars.

« Zomato a subi des pertes substantielles et pourrait continuer à en subir dans un avenir proche, étant donné que l’entreprise est à un stade naissant », a souligné la société de services d’investissement Motilal Oswal, basée à Mumbai, dans une note envoyée à ses clients avant l’introduction en Bourse. Une trentaine d’entreprises indiennes ont annoncé leur intention d’entrer en Bourse cette année, notamment la société de paiements numériques Paytm, au capital de laquelle on retrouve le groupe japonais SoftBank et Jack Ma. 2021 s’annonce comme une année record dans ce domaine.

Bouton retour en haut de la page
Livraison de repas: le géant indien Zomato fait ses premiers pas en Bourse
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés