ActualitéBusinessTech

L’OCDE lance un partenariat mondial pour une « utilisation responsable » de l’intelligence artificielle

AFP

Quinze membres fondateurs, dont la France et le Canada, ont lancé lundi le Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle (PMIA), qui sera hébergé par l’OCDE à Paris et dont l’objectif consiste à en « encourager l’utilisation responsable », a indiqué l’institution. « L’OCDE hébergera le secrétariat du nouveau Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle (PMIA), une coalition lancée aujourd’hui afin d’encourager l’utilisation responsable de l’intelligence artificielle, dans le respect des droits de l’homme et des valeurs démocratiques », a expliqué l’organisation financière dans un communiqué.

« Le PMIA rassemblera des experts du secteur privé, des gouvernements, de la société civile et du monde académique pour effectuer des recherches et des projets pilotes sur l’intelligence artificielle », a précisé l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Les quinze membres fondateurs sont: l’Allemagne, l’Australie, le Canada, la Corée, l’Union européenne, la France, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, Singapour, la Slovénie, le Royaume-Uni et les États-Unis.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’OCDE lance un partenariat mondial pour une « utilisation responsable » de l’intelligence artificielle
[NEXT40] Frappé de plein fouet par la crise, Evaneos fait évoluer son offre en Europe
facebook
Réseaux sociaux: plus de 4 milliards d’utilisateurs dans le monde, un chiffre en augmentation
[DECODE Quantum] A la rencontre de Valérian Giesz et Niccolo Somaschi, fondateurs de Quandela
Après avoir financé Netflix, Airbnb et Spotify, TCV clôture un nouveau fonds de 4 milliards de dollars
Tendances médias 2021 : le virus accélère la digitalisation
Nintendo
Obsolescence programmée: Nintendo sujet à une alerte au niveau européen