ActualitéAmérique du sudAmérique du sudBusinessChiliCorrespondantsEdTechTech

[Made in Chili] OTTAA Project, Cowork Atacama, America Digital…

Par Romain Biard, correspondant FrenchWeb

Du lieu Cowork Atacama, en passant par la start-up OTTAA Project, tour d’horizon de l’actualité économique et digitale au Chili avec Romain Biard.

 

OTTAA Project, faciliter le quotidien des personnes ne pouvant s’exprimer

Comment communiquer avec un enfant qui naît sourd et muet? Comment faire pour, du jour au lendemain, se débrouiller dans la vie de tous les jours, si l’on était amené à perdre l’usage de la parole ? Saviez-vous que la langue des signes n’est pas la même d’un pays à l’autre?

ottaa-project

OTTAA Project a pour ambition de s’attaquer à ces problèmes. En proposant une application simple et ludique, la société permet à des enfants comme à des adultes de se faire comprendre, tout en se débarrassant des épais livres d’images qu’ils étaient contraints d’utiliser. L’utilisateur construit ainsi des phrases composées d’images et de symboles, l’application soumettant en priorité les images les plus utilisées ou les plus pertinentes en fonction du contexte de la phrase.

La société argentine commercialise des tablettes et des licences de son application, pour l’heure principalement en Amérique du Sud et dans les pays du golfe, mais elle est en plein développement. Afin d’aller encore plus loin dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes dont la parole est déficiente, et d’aider notamment les tétraplégiques, ils travaillent au développement d’un casque capable de détecter et d’analyser les impulsions neuronales et de les transformer en messages à l’écran.

Un projet qui mérite d’être soutenu.

 

Cowork Atacama: une oasis au milieu du désert

Atacama est un nom qui doit être familier à pas mal d’entre vous comme étant le désert du nord chilien. San Pedro de Atacama est notamment devenue une petite ville très touristique vivant principalement de l’organisation d’excursions dans des coins mythiques de ce désert immense, tels que la vallée de la mort par exemple.

cowork-atacama

Mais ce désert qui s’étend sur plusieurs centaines de kilomètres du nord au sud a également donné son nom à une région dont l’une des villes principales est Copiapo. Copiapo s’est énormément développée au 20ème siècle grâce à l’industrie minière. Cette ville qui dépend aujourd’hui encore quasi-exclusivement de ces activités, se doit de trouver d’autres axes de développement car, à trop avoir exploité ses ressources, celles-ci vont arriver à épuisement dans quelques décennies.

Les pouvoirs publics ont donc décidé de porter l’effort sur l’attraction et l’émergence de projets entrepreneuriaux, en soutenant la création d’un espace de coworking nommé Cowork Atacama. Les personnes le souhaitant ont ainsi à leur disposition un espace gratuit, entièrement aménagé avec toutes les commodités nécessaires pour pouvoir travailler: la connexion Internet est de bonne qualité, l’espace dispose d’une cuisine avec café en libre accès… Des événements tels que des meetups ou des formations y sont par ailleurs organisés.

Situé en plein coeur de Copiapo, Cowork Atacama est également un bon point de chute pour les personnes souhaitant retrouver un mode de vie plus posé, avec la nature à proximité (les parcs naturels Pan de Azucar et Tres Cruces sont incroyables, et je vous invite à aller faire un tour à Bahia Inglesa pour vous détendre), tout en gardant l’assurance de pouvoir se rendre à Santiago facilement (le trajet dure 1h30 en avion et la Sky qui est la compagnie low cost locale assure une à deux rotations par jour). L’équipe du lieu sera par ailleurs ravie de vous recevoir!

Un lieu, les pieds dans le sable et les doigts sur le clavier, à ne pas rater donc, si vous recherchez un peu de soleil!

 

America Digital, grand-messe du digital en Amérique du Sud

Paris avait Le Web, Austin a SxSW, Santiago a America Digital. Voilà comment on pourrait résumer ce qu’est America Digital. Toutes proportions gardées, tout de même…

america-digital

Si l’on est loin du Web et de SxSW en termes d’ampleur de l’événement, de nombre de participants ou de retombées médiatiques, ce forum tire cependant plutôt bien son épingle du jeu sur la qualité des speakers et sur les opportunités de développement commercial qu’il offre.

Organisé sur deux jours au centre de conférences de Santiago, America Digital proposait un très grand nombre de conférences, assez fortement orientées vers les FinTech cette année m’a-t-il semblé. On y a notamment beaucoup parlé blockchain. Cet événement est également l’occasion pour pas mal d’entreprises de la région de se faire connaître par le biais d’un stand. Si l’Amérique du Sud n’est pas aussi dynamique que la Silicon Valley, Paris, Londres ou Berlin, il y a pour autant de belles innovations et une vraie volonté de développer les usages. Notons également que beaucoup de start-ups que l’on connaît chez nous (et qui pour la plupart viennent d’outre-Atlantique) ont sur le marché sud-américain des concurrents directs qui, sans être aussi gros que leurs homologues américains car n’ayant pas accès aux mêmes financements, n’ont pas à rougir de leur croissance ni de la qualité des produits ou services qu’ils proposent. C’est le cas par exemple de Fidelizador qui propose une solution alternative à Mailchimp.

L’Amérique du Sud est un marché vers lequel regardent peu les Etats-Unis et l’Europe et où, comme je l’expliquais il y a quelques semaines, il y a pourtant de belles opportunités à saisir, et ce forum se fait fort de le rappeler!

Le correspondant:

romain-biardCTO de la plateforme de validation de projets vidéo, Strime, Romain Biard a commencé sa carrière en accompagnant des start-up américaines dans leur développement européen. Il a ainsi été en charge du développement commercial de Typepad pour la France, puis a contribué au lancement d’Uber à Paris. Il a ensuite monté une société de développement Web qu’il a géré durant 5 ans avant de partir s’installer au Chili, où il réside depuis septembre 2016. Il est titulaire d’une licence informatique et diplômé de Grenoble Ecole de Management.

Crédits photo : Pierre Grasset.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This