ActualitéLes levées de fondsTech

Mobile analytics : App Annie lève 55 millions de dollars

App Annie, spécialisée dans l’analyse des données des applications mobiles (audience, revenus, nombre de téléchargements…), vient de lever 55 millions de dollars (46,6 millions d’euros) auprès d’Institutional Venture Partners (IVP), Sequoia Capital, Greycroft Partners et IDG Capital Partners. Cette nouvelle opération porte à 94 millions de dollars les montants totaux levés par l’entreprise. Greycroft Partners et IDG Capital Partners étaient déjà présents au capital.

300 employés

La société souhaite profiter de ce nouvel investissement pour renforcer le développement de ses produits, accélérer à l’international et, peut-être, réaliser de futures acquisitions. Basée à San Francisco, l’entreprise revendique avoir triplé ses revenus en 2014, et doublé ses effectifs à 300 employés répartis dans une dizaine de bureaux dans le monde. Elle dispose de structures à Amsterdam, Beijing, Hong Kong, Londres, Moscou, New York, Séoul, Shanghai et Tokyo.

App Annie annonce par ailleurs le lancement d’une nouvelle solution, baptisée « Usage Intelligence » qui analyse les usages sur les applications mobiles : nombre d’utilisateurs actifs, temps passé sur l’application, fréquence d’usage… En mai dernier, l’entreprise avait racheté Distimo, l’un de ses concurrents. D’autres acteurs, comme SimilarWeb, qui a levé 15 millions de dollars en novembre, se positionnent également sur ce marché.

675 000 apps analysées dans le monde

« Nous constatons une grande demande dans l’industrie mobile pour ce type d’informations. Les données d’utilisation sont d’une importance primordiale pour les éditeurs et les investisseurs d’applications mobiles, en particulier lorsqu’il s’agit d’analyser les applications qui monétisent à l’extérieur du store » déclare Bertrand Schmitt, cofondateur et PDG d’App Annie.

App Annie fournit également régulièrement des analyses sur le marché du mobile. Pour cela, la société affirme être connectée à plus de 675 000 applications dans le monde… Electronic Arts, Google, LinkedIn, Line, Microsoft figurent parmi ses clients.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This