ActualitéBusinessTech

Mootwin, plateforme de services mobiles pour les banques, lève 4 millions d’euros

Selon Les Echos, Mootwin, start-up spécialisée dans le développement d’applications mobiles, devrait annoncer aujourd’hui une seconde levée de fonds de 4M €, auprès de Naxicap Partners Création, de Seventure Partners et de ses actionnaires historiques.

Fondée en février 2008, la jeune pousse propose une plateforme de développement d’applications. Spécialisée dans les solutions en temps réel, Mootwin s’adresse spécifiquement aux institutions financières, afin que celles-ci puissent construire « des services mobiles performants et interconnectés à leurs systèmes informatiques ».

Cette augmentation de capital doit permettre à Mootwin de développer son équipe commerciale, de renforcer son activité de marketing et d’accélérer son déploiement  à l’international. La start-up a déjà ouvert des filiales à Francfort et à San Francisco l’été dernier, ainsi qu’un bureau à New-York. Elle disposait déjà de bureaux en région parisienne et à Grenoble.

Fort de 23 collaborateurs, Mootwin vise un CA de 1,2M € pour 2011 contre 450 000 € en 2010. Selon Claude Lemardeley, Présidente de la société, citée dans Les Echos : « La rentabilité devrait être au rendez-vous en septembre prochain. »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Mootwin, plateforme de services mobiles pour les banques, lève 4 millions d’euros
Nokia et la NASA veulent installer le premier réseau de téléphonie mobile sur la Lune d’ici 2022
Malgré son activité cloud, IBM affiche des revenus en baisse pour le troisième trimestre d’affilée
Face à Samsung, SK Hynix rachète l’activité de puce-mémoire NAND d’Intel pour 9 milliards de dollars
Quelle place pour Salto, la plateforme de streaming de TF1, France Télévisions et M6, face à Netflix ?
Moment devient Dimpl et lève 4 millions d’euros auprès d’Elaia, Idinvest et Bpifrance
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE