ActualitéBusinessJeux VideoMedia

Netflix s’offre son premier studio de jeu vidéo

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le géant du streaming ne cache pas son intérêt pour l’industrie du jeu vidéo, évaluée à 300 milliards de dollars en 2020. Si Netflix a adapté les jeux « The Witcher » et « Castelvania » en série et en film, la société a franchi une nouvelle étape pour proposer des jeux à part entière avec « Stranger Things 3 : The Game ». Afin d’évoluer sur ce secteur, Netflix annonce aujourd’hui le rachat de l’éditeur américain Night School Studio, développeur de jeux indépendant.

Lancé en 2014 par Sean Krankel, ancien concepteur de jeux chez Disney Interactive et Adam Hines, ex-scénariste chez Telltale Games, Night School Studio est connu pour ses jeux narratifs comme Oxenfree et Afterparty. Dans le cadre de cette acquisition, le studio poursuivra le développement de la franchise Oxenfree, tout en mettant sur pied de nouveaux univers.

« Night School veut étendre ses aspirations en matière de narration et de conception à des jeux originaux et singuliers qui ont du cœur », explique Sean Krankel, co-fondateur de Night School Studio. « Netflix offre aux créateurs de films et de séries télévisées, et maintenant de jeux vidéo, un espace sans précédent pour créer et diffuser d’excellents contenus à des millions de personnes. Nos explorations dans le domaine du gameplay narratif et la capacité de Netflix à soutenir des storytellers divers ont constitué une association naturelle. »

Un géant du divertissement 

Netflix a travaillé sur son premier jeu mobile en 2017, basé sur la série « Strangers Things ». Plus récemment, le géant du streaming a lancé trois nouveaux jeux mobiles, « Shooting Hoops », « Teeter Up » et « Card Blast », à destination de ses abonnés en Espagne, Italie et Pologne. Cette acquisition est une nouvelle étape dans l’objectif de Netflix de devenir un géant multimédia du divertissement.

« Nous continuerons de travailler avec des développeurs du monde entier et de recruter les plus grands talents du secteur pour élaborer une collection de jeux exclusifs destinés aux joueurs de tous les types et de tous les niveaux », commente Mike Verdu vice-président Développement des jeux vidéo. « Comme nos séries et films, ces jeux feront partie de l’abonnement Netflix, sans publicité ni achats intégrés. »

Bouton retour en haut de la page
Netflix s’offre son premier studio de jeu vidéo
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media