ActualitéBusinessTech

Porté par le cloud et les jeux vidéo, Microsoft dépasse ses attentes et celles du marché

AFP

Microsoft a dépassé mardi ses attentes et celles du marché avec un chiffre d’affaires de 43 milliards de dollars pendant le dernier trimestre de 2020, grâce à l’accélération de la transition numérique des entreprises et à l’appétit des consommateurs pour les jeux vidéo pendant la pandémie. Le géant américain de l’informatique prévoyait des revenus compris entre 39,5 et 40,4 milliards pour la période d’octobre à novembre, mais il a réalisé 43,1 milliards de dollars, en hausse de 17% sur un an. Son bénéfice net est ressorti à 15,5 milliards, soit un bond de 33% pendant le deuxième trimestre de son exercice décalé. Wall Street a salué ces résultats: le titre de la société de Redmond (nord-ouest) prenait plus de 6% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

Microsoft doit ses performances aux besoins accrus de ses clients, entreprises et particuliers, en services Internet, allant du télétravail (Office, Teams…) au divertissement (Xbox) et surtout à l’hébergement de plateformes et autres outils d’informatique à distance (cloud). « L’année passée, nous avons assisté à l’aube d’une deuxième vague de transformation numérique qui concerne toutes les sociétés et toutes les industries », a souligné Satya Nadella, le patron du groupe cité dans le communiqué de résultats.

Azure, sa plateforme de « cloud intelligent » pour les entreprises, a enregistré des revenus (non-spécifiés) en hausse de 50% pendant le trimestre écoulé. « En résumé, nous avons des chiffres épatants qui viennent s’ajouter aux divers trophées du secteur des technologies alors que la fête du cloud commence tout juste, Microsoft en tête », a commenté Dan Ives, analyste chez Wedbush Securities.

La branche Xbox a bondi de 40% sur un an

La saison des fêtes a aussi été marquée par la sortie début novembre de la nouvelle console Xbox (la Xbox Series X, commercialisée à partir de 499 dollars), peu après la nouvelle PlayStation du concurrent Sony. La division de l’informatique pour les particuliers, qui comprend notamment Windows, la gamme d’ordinateurs Surface et les jeux vidéo, a réalisé plus de 15 milliards de dollars de chiffre d’affaires, en hausse de 14%, notamment grâce à la branche Xbox, qui a bondit de 40% sur un an. Le secteur est l’un des grands gagnants des diverses mesures de confinements.

Aux Etats-Unis les ventes de jeux vidéo ont atteint un record en 2020, s’élevant à près de 57 milliards de dollars, selon un rapport du cabinet d’études NPD Group. C’était la première fois que les jeux vidéo rapportaient plus de 5 milliards au groupe, et le lancement des Xbox Series X et series S a été « le plus réussi de l’histoire des consoles de jeu », selon Satya Nadella « Nous gagnons des parts de marché dans les consoles », a-t-il précisé lors de la conférence aux analystes. Il a aussi déclaré que la plateforme de jeu en ligne Xbox live comptait désormais 100 millions d’abonnés.

Travail « hybride » 

La filiale « Productivité » de Microsoft, qui comprend la suite de bureautique Office, des services de cloud et le réseau social professionnel Linkedin, a elle engrangé 13,4 milliards de dollars, en hausse de 13% sur un an. Satya Nadella a estimé que la transition vers les services de cloud et le télétravail allait continuer même après la pandémie, même si elle prendra des formes un peu différentes.

« Il n’y aura pas de retour à janvier 2020 », a souligné le patron du groupe, qui prévoit des modes de travail « hybrides », entre chez soi et des bureaux. « Dans le travail hybride vous avez besoin d’outils sophistiqués qui fonctionnent sans accroc quel que soit l’endroit où vous vous trouvez », a-t-il détaillé. Pour le trimestre en cours, Microsoft s’attend à un chiffre d’affaires compris entre 40,35 et 41,25 milliards de dollars, d’après la directrice financière du groupe Amy Hood.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Porté par le cloud et les jeux vidéo, Microsoft dépasse ses attentes et celles du marché
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse
[Silicon Carne] Du réel au virtuel: comment allons-nous reproduire nos vies dans le metaverse?
FoodTech: débuts en fanfare à Wall Street pour Toast, spécialiste des logiciels pour restaurants