AcquisitionActualitéAsieBusinessInvestissementsRetail & eCommerce

Pour affronter l’Américain, le «Airbnb chinois» Tujia s’offre son rival Mayi

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Tujia, plateforme chinoise de locations de logements entre particuliers, a finalisé l’acquisition de son concurrent Mayi, selon une information rapportée par TechNode. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la série de consolidations réalisées par les start-up chnoises, notamment dans le secteur des services à la demande. Les détails de la transaction et les modalités d’une éventuelle restructuration de Tujia n’ont pas été communiqués. 

Fondée en 2011 par Melissa Yang et Luo Jun, la plateforme chinoise s’est directement inspirée de la pionnière en la matière, à savoir Airbnb, qui a vu le jour trois ans auparavant à San Francisco. Le site américain a d’ailleurs levé 1,5 milliard de dollars en juin 2015 pour conquérir le marché asiatique. Tujia doit également composer avec la concurrence de Xiaozhu. Cet acteur de la location de logements entre particuliers a débarqué sur le marché chinois un an après Tujia et a levé plus de 80 millions de dollars depuis sa création. L’été dernier, Xiaozhu avait bouclé un tour de table de 60 millions de dollars.

L’acquisition de Mayi permet à 58.com, la plus grande plateforme chinoise de petites annonces, de prendre une participation partielle au sein de Tujia. Et pour cause, le site était auparavant actionnaire majoritaire de Mayi. Outre 58.com, Tujia bénéficie également de l’apport d’investisseurs de premier plan, à l’image de Tencent, Ctrip ou encore HomeAway, plateforme de location de vacances.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page