Actualité

Pourquoi Apple rachète PrimeSense?

Hier soir, Apple a confirmé avoir racheté la start-up israélienne PrimeSense, qui a développé une technologie innovante basée sur la reconnaissance de mouvements, implémentée dans la Kinect de Microsoft.
Le montant de l’acquisition serait de 360 millions de dollars, un des plus gros chèques signés par Apple

A quoi pourrait servir ce rachat ?

1- La technologie 3D de PrimeSense servirait à optimiser l’Apple TV, et particulièrement dans le boîtier de l’Apple TV.

Outre son expertise dans le mouvement, PrimeSense a développé une expertise sur les capteurs 3D, qui sont utilisés notamment dans la gestuelle, pour reconstituer chaque mouvement sur un écran, de façon ultra réaliste. Une technologie aujourd’hui éprouvée qui permet à Apple de capitaliser maintenant sur son produit Apple TV, un produit qui n’a pas encore donné de bons résultats à ce jour. Le rachat de PrimeSense pourrait justement combler le manque d’interaction avec  l’écran de TV connectée, et surtout, booster l’écosystème applicatif des jeux sur l’AppStore/Apple TV. La reconnaissance de mouvements pourrait là aussi permettre à Apple d’offrir une expérience plus aboutie, connue des utilisateurs d’XBox de Microsoft.

2- Une autre stratégie est évoquée sur le rachat de PrimeSense: l’apport technologique supplémentaire sur Siri, la technologie de reconnaissance vocale, aujourd’hui implémentée sur les smartphones d’Apple. Mais si l’on identifie bien les bénéfices de la reconnaissance du mouvement appliqués au mobile, la chose est moins sûre, et la mise en application bien plus complexe à mettre en oeuvre…

2 commentaires

  1. Surtout pourquoi Microsoft ne s’est pas réveillé plus tôt…

Bouton retour en haut de la page
Pourquoi Apple rachète PrimeSense?
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde