/ Brand Content/ Content Marketing

Pourquoi les entreprises doivent adopter une stratégie SEO à long terme

[Contenu réalisé en partenariat avec SEOBUDDY]

Pour Romain Brabant, fondateur de SEOBUDDY, l’importance de mettre en place une stratégie SEO régulière et à long terme se résume ainsi: « C’est comme vouloir être en bonne forme physique, il faut un minimum d’engagement dans une routine d’exercices pour espérer commencer à obtenir des résultats après plusieurs semaines. Le SEO c’est pareil, cela demande des efforts, et il faut être consistant car si on arrête, on risque de perdre les bienfaits ». En somme, le SEO, « ce n’est pas un sprint, ni un marathon, c’est un mode de vie ».

C’est à partir de ce constat que l’entrepreneur français basé aux Bahamas depuis dix ans a lancé cette année SEOBUDDY, un projet «100% bootstrappé». L’entreprise, forte aujourd’hui de trois collaborateurs et de freelances, développe une solution SaaS destinée au développement du trafic search d’entreprises de toutes tailles. Le concept de l’outil: confier aux équipes clientes différentes tâches SEO qu’elles peuvent compléter en 20 minutes, à leur propre rythme. Romain Brabant a décidé de lancer la startup pour régler les problèmes de SEO qu’il a lui-même pu rencontrer au cours de sa carrière d’entrepreneur en ligne, comme les limites de ce que permettent les agences SEO, leurs coûts, ou la complexité du référencement naturel.

L’optimisation, la création de contenus et l’obtention de liens, les trois piliers d’une bonne stratégie SEO

Le SEO est composé de trois piliers, nous a affirmé Romain Brabant. L’optimisation des sites côté technique dans un premier temps. Puis la création de contenus pertinent de qualité, et, enfin, améliorer son autorité via  l’obtention de liens relevant vers son site. SEOBUDDY intervient moins sur le premier pilier que sur l’optimisation du « content pipeline », le calendrier de publication, les contenus et l’obtention de backlinks. Soit des éléments indispensables au développement de la notoriété d’une entreprise en ligne: « malheureusement, dès qu’on a du contenu sérieux, corporate ou BtoB, il est moins évident d’être orignal ou créatif pour faire le buzz. Il faut alors contribuer à favoriser le partage et faire vivre » les contenus de l’entreprise en question.

La solution permet un onboarding en plusieurs étapes: le client renseigne d’abord sa marque, sa région, cinq mots clés qui permettent de monitorer son activité, puis un concurrent qu’il souhaite surveiller. SEOBUDDY peut ensuite commencer à créer des tâches en rapport avec le mot-clé choisi.

 

« Le problème du SEO, c’est le temps »

« Ces tâches sont l’une des fonctionnalités les plus importantes de SEOBUDDY. Ce sont des missions ‘ennuyeuses’ mais nécessaires, qui permettent de trouver des opportunités pour obtenir des liens vers votre site, de nouvelles idées de contenu, de nouveaux concurrents, ou tout simplement de nouveaux mots-clés », continue l’entrepreneur. Pour lui, le point fort de la solution réside dans le fait qu’il s’agit d’un outil collaboratif: SEOBUDDY a pour but de « former » les équipes pour qu’elle performent bien sur ces « corvées ». L’idée principale est que chacun de ces employés puisse contribuer à des efforts long terme pour améliorer le SEO.

Une des missions de SEOBUDDY consiste à monitorer et analyser en équipe les résultats de recherche sur Google pour des mots clés et région définis et ainsi découvrir des opportunités de liens et/ou des nouveaux angles de création de contenu. Cependant, « Dans les semaines suivant ce travail d’analyse, il est fort probable que les 100 premiers résultats de recherche sur Google ne seront plus les mêmes, qu’il y aura 20 nouveaux entrant et sortant. Après cette première analyse, SEOBUDDY va régulièrement monitorer ces évolutions afin de vous présenter dans le futur que les nouveautés du top 100″ pour un mot-clé donné, ajoute Romain Brabant. Sauvant ainsi un temps significatif sur un travail, par définition, déjà bien répétitif.

Aujourd’hui, l’entreprise dispose de trois offres. La première, gratuite, permet d’utiliser l’outil deux heures par mois, ce qui permet d’accomplir deux ou trois tâches. Ensuite, un plan à 47 dollars par mois permet dix heures d’utilisation par mois. Enfin, un plan à 100 euros permet 100 heures d’utilisation.

Mais après une première année dédiée au lancement et au développement de sa solution, SEOBUDDY prévoit déjà d’autres développements. De nombreux clients demandent à l’équipe de la startup si elle ne peut pas elle-même compléter les tâches attribuées. « On se rend compte que le problème du SEO, c’est le temps », note le fondateur, qui « sait déjà qu’on va devoir, non pas pivoter, mais agrandir l’offre en proposant un service managé » où des collaborateurs formés à l’outil seront mis directement en relation avec les clients.

Par rapport à des concurrents comme Ahrefs, Moz ou SEMrush (dont SEOBUDDY utilise certains API), dont les fonctionnalités peuvent s’avérer « très techniques », la startup de Romain Brabant met en avant l’aspect clé en main de sa solution. Pour ce dernier, les solutions citées précédemment peuvent « déboussoler ». A tel point qu’une entreprise doit finir par embaucher un expert en SEO, « ce dont on n’a pas forcément les moyens ». A l’inverse, SEOBUDDY permettrait à chacun de « mettre sa pierre à l’édifice » et de contrôler et comprendre sa stratégie SEO tout en étant guidé.

La pertinence et le contenu, l’avenir du SEO

L’avenir du SEO réside pour Romain Brabant dans la pertinence et le contenu: « Pendant longtemps, on a pu s’en sortir avec des stratégies peu qualitative pour obtenir des liens à droite, à gauche. On était plus concentré sur la quantité que sur la qualité. Le challenge aujourd’hui, c’est la qualité. Il faut créer du contenu de qualité qui respecte l’audience. Il ne faut pas publier pour le plaisir de publier et avoir du contenu dont personne ne prend du plaisir à le lire ».

Quant à SEOBUDDY, la startup prévoit de rester bootstrappé, mais elle ne ferme pas la porte à un éventuel financement pour accélérer la R&D ou à rejoindre un accélérateur aux Etats-Unis (où le marché du SEO pourrait valoir jusqu’à 80 milliards de dollars en 2020, selon une étude de Borrell Associates). Elle a aujourd’hui pour objectif principal de renforcer ses équipes avec trois développeurs et un data scientist, et à terme des profils commerciaux.

À propos de SEOBUDDY

SEOBUDDY facilite le référencement et le marketing de contenu avec un outil de productivité. Cette solution de type SaaS découpe la quête écrasante et sans fin d’amélioration du référencement, en missions courte de moins de 20 minutes. Permettant ainsi aux équipes d’exécuter avec rythme et suivit, les efforts de SEO, de façon systématique.

Création: 2017
Siège social: Nassau, Bahamas
Activité: SEO & Digital PR SaaS
Financement: bootstrapped

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi les entreprises doivent adopter une stratégie SEO à long terme
Innover par la technologie ne suffit pas
Realytics lance Adkymia et rend l’achat de campagnes TV accessible à tous les budgets
Brand Content vs Content Marketing: c’est compliqué
[FW Radar] Meersens, l’application qui veut donner aux citoyens les outils pour améliorer leur santé
[FW Radar] Mobilité : Lyko veut faciliter les déplacements avec sa solution multimodale
Les Sommets du Digital 2020 : 5ème édition
Copy link