ActualitéBusinessComFinTechTech

Quatre ans après WeChat, Facebook intègre le paiement direct via les bots sur Messenger

  • Facebook Messenger a franchi la barre du milliard d'utilisateurs en juillet dernier.
     
  • La nouvelle mise à jour de le messagerie instantanée du réseau social permet d'effectuer des achats directement sur l'application par le biais des chatbots.
     
  • WeChat, service de messagerie chinois, propose déjà un service similaire sur son application depuis 2012.

 

Facebook Messenger est désormais un moyen de paiement à part entière. Le réseau social de Mark Zuckerberg a annoncé le 12 septembre une mise à jour de sa messagerie instantanée. Celle-ci prévoit d'autoriser le paiement direct sur l'application via les chatbots. Le milliard d'utilisateurs de la plateforme aura ainsi la possibilité d'effectuer leurs achats sur Facebook Messenger sans avoir besoin de quitter l'interface de la messagerie.

Désormais, il suffira de cliquer sur un chatbot pour acheter un billet d'avion, un t-shirt, un ordinateur ou un repas au travers d'une conversation classique. Au fil de la discussion, le chatbot générera des réponses automatiques pour orienter l'achat de l'utilisateur jusqu'à son paiement au sein de la fenêtre de conversation.

Facebook MessengerLe paiement en ligne n'est pas une nouveauté en soi sur Facebook Messenger. Depuis mars 2015, l'application propose le transfert d'argent peer to peer à ses utilisateurs. Toutefois, l'arrivée des bots en avril dernier, à l'occasion de la conférence F8 de Facebook, a progressivement transformé la messagerie instantanée du réseau social en véritable canal de relation client. Devant cette opportunité pour atteindre plus facilement les consommateurs, les marques n'ont pas tardé à débarquer sur Facebook Messenger.

Lors du TechCrunch Disrupt SF 2016, David Marcus, vice-président du département Messenger au sein de Facebook et ancien président de PayPal, a affirmé qu'il y avait désormais 34 000 robots conversationnels sur l'application, contre 11 000 en juillet.

La nouveauté proposée par Facebook Messenger n'est pas une première. En Chine, l'application WeChat, sur laquelle sont présents plus de 800 millions d'utilisateurs, propose déjà depuis 2012 un service de paiement direct sur son application pour effectuer des achats et transférer de l'argent entre les utilisateurs. Il y a quatre ans, le service de messagerie chinois possédait une communauté de 200 millions d'utilisateurs, soit 800 millions de moins que Facebook Messenger aujourd'hui qui s'apprête à l'imiter.

500 millions d'utilisateurs engrangés depuis 2014

Pour favoriser l'usage des bots auprès de ses utilisateurs, Facebook intègre également dans cette nouvelle mise à jour des outils pour faciliter le partage des bots entre les utilisateurs. Ces derniers pourront directement recevoir un bot envoyé par un ami sur Messenger et l'utiliser dans la foulée sur l'application.

Avec ce dispositif, Facebook poursuit sa politique commerciale pour attirer toujours plus d'annonceurs et d'entreprises sur ses différentes applications. Messenger représente une aubaine pour les marques dans la mesure où la messagerie instantanée a franchi la barre du milliard d'utilisateurs en juillet dernier. Face à la popularité de l'application, bien aidée par la décision de Mark Zuckerberg de l'imposer à tous les membres de Facebook en 2014, la firme de Menlo Park a entrepris la mutation de Facebook Messenger pour la faire basculer d'une simple messagerie instantanée à une plateforme de services à part entière. Depuis 2014, l'application a gagné 500 millions d’utilisateurs.

Lire aussi : 

 
Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This