Actualité

[RATP] Et si vous deveniez chauffeur de bus le temps d’une campagne ?

La RATP a fait appel à l’agence Publicis Consultants pour la mise en place d’une campagne de communication ayant pour objectif de renforcer l’attractivité de sa marque employeur.

bandeau ratp
Publicis a ainsi lancé, le vendredi 18 janvier, l’opération interactive « On vous voit bien », qui invite le public à se mettre dans la peau de l’un des 56 000 agents RATP qui couvrent les 230 métiers du groupe. Celle-ci s’articule autour de deux dispositifs liés l’un à l’autre :

  • Une page dédiée, où l’internaute peut choisir un personnage parmi les 9 métiers illustrés et télécharger sa photo (en utilisant sa webcam ou une photo existante) pour voir son visage projeté dans l’univers du métier sélectionné, sous forme de publicité. Le participant reçoit ensuite un lien par mail, l’envoyant directement vers une page internet dédiée à son affiche personnalisée, qu’il peut directement télécharger ou partager sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +, Pinterest).
  • A la suite d’une phase de teasing, 50 participants seront sélectionnés pour faire partie de l’un des visuels de la campagne RATP, sur les écrans numériques du réseau, sur internet et dans la presse du 28 janvier au 6 février.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Pour aller au bout d’une telle démarche (vraiment pertinente d’un point de vue communication RH), Jobsenboite.com proposerait bien à la RATP de permettre à ces 50 lauréats une immersion auprès de ses collaborateurs pendant quelques heures…Avis aux amateurs !

Bouton retour en haut de la page
[RATP] Et si vous deveniez chauffeur de bus le temps d’une campagne ?
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
La plateforme OTT Alchimie lance son projet d’IPO pour s’étendre à l’international
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia