ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceTech

Reconnaissance d’images: LTU lève 4,5 millions d’euros pour lutter contre la contrefaçon en ligne

LTU, spécialisé dans la reconnaissance visuelle de produits, lève 4,5 millions d’euros en série A auprès des fonds Alliance Entreprendre (Natixis), la caisse de Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne, Grand Sud-Ouest Innovation et le fond MyWind, avec la participation des investisseurs historiques Olivier Gravet et Gilles Pingeot (Digital Packaging).

Lancé en 2018, LTU est né de la fusion de trois startups, à savoir ONprint, MyPack et Jastec France. La startup développe une plateforme SaaS permettant aux marques de contrôler la présence en ligne de leurs produits et de lutter contre la contrefaçon, en fournissant une sorte de carte identité aux produits. Concrètement, la solution de LTU génère une signature unique basée sur les caractéristiques visuelles d’une image ou d’un objet, qui optimise le temps d’identification des produits.

LTU propose également sa solution sous forme de licence déployable en local pour les grands comptes et dénombre parmi ses clients HP, Rexor ou encore Inapa. La startup parisienne s’adresse à de nombreux secteurs, notamment la santé ou encore la maintenance industrielle, et veut répondre présente face aux enjeux qu’ont provoqués la pandémie de Covid-19. En effet, la crise sanitaire a révélé des problèmes de contrefaçons de matériel médical comme les masques ou de médicaments

« LTU c’est la technologie de reconnaissance d’images la plus aboutie et la plus compétitive au niveau Européen. Ses concurrents sont essentiellement Israéliens et Américains. L’émergence d’une technologie de reconnaissance d’images souveraine européenne trouve une résonnance exacerbée dans cette période très particulière et nous sommes ravis de participer à son développement », commente Antoine Bodet d’Alliance Entreprendre.

LTU ambitionne désormais de développer son pôle R&D pour étendre la reconnaissance visuelle d’images et d’objets, notamment pour des pièces industrielles. La startup souhaite également renforcer son équipe de vente. 

LTU : les données clés

Fondateur : Olivier Gravet
Création : 2018

Siège social : Paris, France
Secteur : reconnaissance d’images 
Activité : génère une signature unique basée sur des caractéristiques visuelles d’une image


Financement : 4,5 millions d’euros en série A en mai 2020 auprès des fonds Alliance Entreprendre (Natixis), la caisse de Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne, Grand Sud-Ouest Innovation et le fond MyWind, avec la participation des investisseurs historiques Olivier Gravet et Gilles Pingeot (Digital Packaging).

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Reconnaissance d’images: LTU lève 4,5 millions d’euros pour lutter contre la contrefaçon en ligne
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager