ActualitéBusiness

Résultat d’exploitation en hausse pour NetBooster, à 1,5 million d’euros au premier semestre

netboosterBonne nouvelle pour le groupe NetBooster, qui annonce une marge brute de 17,1 millions d’euros au premier semestre 2014, soit une amélioration de 1% par rapport à l’année précédente. Son EBITDA ressort à 1,7 million d’euros contre 0,4% au premier semestre 2013. Le niveau de rentabilité est passé de 2,4% à 10,0% entre le premier semestre 2013 et le premier semestre 2014.

Le résultat d’exploitation s’affiche à 1,5 million d’euros, contre 0,1 million d’euros un an auparavant.

Le groupe s’attend à une amélioration de la marge brute et à une augmentation de la rentabilité sur le deuxième semestre 2014. Le CEO de NetBooster, Tim Ringel déclare: «La direction a fait beaucoup d’efforts dans la construction et la croissance de sa nouvelle gamme de services autour du Big Data et du conseil stratégique, pour faciliter la transition digitale de ses grands comptes».

Créé à Paris en avril 1998, NetBooster est un groupe européen qui regroupe 21 agences spécialisées dans le marketing digital à la performance. L’entreprise emploie actuellement 125 collaborateurs à Paris. NetBooster est aussi présent à Londres et en Allemagne. La société est cotée sur le marché NYSE Alternext Paris.

Tim Ringel au salon Dmexco 2014 à Cologne :

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Résultat d’exploitation en hausse pour NetBooster, à 1,5 million d’euros au premier semestre
Avec Flag Systèmes, le Futuroscope va connaître son plus grand développement depuis sa création
VTC: Didi Chuxing dément les rumeurs d’une sortie de la Bourse de New York
samsung
Smartphones: les pénuries de composants électroniques pénalisent les ventes
ERP : Odoo, nouvelle licorne belge après une levée de 180 millions d’euros
E-commerce, cryptomonnaies, livraison… : Pékin serre la vis à des secteurs en plein essor
« Métaverse », l’univers parallèle qui fait rêver les géants de la Tech