ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

RH: Factorial lève 80 millions de dollars auprès de Tiger Global

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

En France, si 9 organisations sur 10 affirment avoir digitalisé en partie leurs processus RH, seules 6% d’entre elles (grandes entreprises et ETI) affirment avoir digitalisé totalement leurs processus RH, selon le Baromètre 2021 de la digitalisation de la fonction RH, réalisé conjointement par Deloitte et CrossKnowledge auprès de 176 DRH.

Pour accélérer la digitalisation de la fonction RH en France et à l’international, Factorial, qui développe un logiciel SIRH qui automatise les tâches administratives, lève 80 millions de dollars en série B auprès du fonds d’investissement américain Tiger Global, avec la participation des investisseurs historiques Creandum, Point Nine, K Fund, Venture Capital CRV et Columbia Lake Partners. Cette opération intervient moins d’un an après une série A de 16 millions de dollars. La startup espagnole ambitionne de financer son expansion en France et à l’international.

Lancé en 2016 par Jordi Romero, Pau Ramon et Bernat Farrero, Factorial s’adresse avant tout aux PME en leur permettant de digitaliser la gestion des processus RH et de centraliser les tâches. Concrètement, la startup basée à Barcelone leur permet de gérer des congés, plannings, documents ou encore trésorerie depuis sa plateforme, basée sur le cloud. Elle permet également de gérer le personnel en mettant en commun les calendriers, en facilitant le suivi des horaires et la gestion des fiches de paie depuis l’application. Factorial revendique à ce jour des milliers de clients dans plus de 60 pays dont l’Espagne et la France et prévoit d’ouvrir prochainement des bureaux au Brésil et aux États-Unis.

Des nouvelles tendances à adopter

« Nous voulons poursuivre notre croissance en étant en permanence attentifs aux flux de travail des PME françaises et du monde entier », commente Jordi Romero, co-fondateur et CEO de Factorial. « Cela veut dire qu’il y aura des intégrations plus importantes sur des problèmes comme la gestion des dépenses et la rémunération des employés. Il faut aussi tenir compte des environnements de travail plus flexibles, avec la répartition des équipes en télétravail ou en mode hybride et au bureau. Voilà les tendances que nous voulons soutenir et que nous souhaitons que les PME adoptent ».

Avec plus de 250 employés, la startup barcelonaise ambitionne de doubler l’effectif de ses équipes dans les prochains mois. Factorial, qui a triplé ses ventes en 2020 face à la demande croissante des entreprises souhaitant digitaliser et optimiser la gestion RH, prévoit de tripler encore de taille d’ici 2022. Sur un marché mondial qui pèse environ 24,04 milliards de dollars en 2021 et devrait atteindre les 35,68 milliards de dollars en 2028, la startup espagnole fait face à la concurrence de grands groupes à l’instar de d’IBM, Oracle ou SAP, ou des acteurs bien positionnés tels que PeopleHR, Workday, Infor, ADP, Zenefits ou encore Gusto.

Factorial : les données clés

Fondateurs : Jordi Romero, Pau Ramon et Bernat Farrero
Création : 2016
Siège social : Barcelone, Espagne
Secteur : RH
Activité : logiciel SIRH qui automatise les tâches administratives


Financement : 80 millions de dollars en série B auprès du fonds d’investissement américain Tiger Global, avec la participation des investisseurs historiques Creandum, Point Nine, K Fund, Venture Capital CRV et Columbia Lake Partners.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
RH: Factorial lève 80 millions de dollars auprès de Tiger Global
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence
discord
Discord lève 500 millions de dollars et double sa valorisation
A la rencontre de Michel Meyer, Technical Program Manager pour Facebook, basé à San Francisco